Congo-Kinshasa: Afriland First Bank CD en congrès avec ses cadres pour planifier l'année 2020

Evaluer l'exercice 2019 et planifier les actions 2020, tel a été l'objet du congrès des Managers de Afriland First Bank CD, organisé les 13 et 14 décembre 2019, à l'hôtel Bella Riva, situé à Kinshasa-Gombe.

Deux jours des travaux ont été bénéfiques pour la Banque Panafricaine, Afriland First Bank CD, de passer en revue ses activités de l'exercice 2019 et de partager ses orientations stratégiques pour un rebondissement en 2020.

Ce séminaire d'évaluation et de renforcement des capacités organisé à l'attention de tous les chefs d'unités et cadres de cette Banque, s'est focalisé sur des questions stratégiques qui vont consolider le positionnement de Afriland First Bank CD sur le paysage financier congolais en 2020.

M. Souaibou Abary, Administrateur Directeur Général de cette institution bancaire, a interpellé ses collaborateurs sur la prise en main totale de l'activité et rappelé l'autonomie de chacune des unités décentralisées, afin de consolider les acquis et matérialiser les offres ainsi que les services bancaires adaptés aux opérateurs économiques locaux.

Le développement de la Banque Digitale et de l'offre Monétique, souligne M. SOUIBOU, constituera un pan non négligeable pour rapprocher d'avantage les services bancaires de la population dans les zones rurales et péri-urbaines.

Cette volonté de promouvoir l'inclusion financière en RDC permettra à Afriland First Bank CD de quadriller l'étendue du territoire national d'ici à 2021.

Satisfait des performances de l'exercice 2019 qui s'achève sur une touche positive, l'Administrateur Directeur général de Afriland First Bank CD a invité ses collaborateurs à s'impliquer davantage pour atteindre les objectifs 2020 et poursuivre son ambition d'être « First », en conformité avec sa dénomination.

Honorée de son positionnement de Banque systémique qui couvre plus de ¼ des dépôts du marché bancaire congolais, Afriland First Bank CD, a consolidé sa position en 2018 avec

Le financement de la Banque afri caine de développement (BAD) pour la première phase de 4 800 mégawatts du projet Inga III est prêt. Objectif : lancer le processus de construction en 2020. Le président de la République a fait cette annonce lors de son discours sur l'Etat de la nation.

« La première, de 4 800 MW, a obtenu un financement par le truchement de la Banque africaine de Développement (BAD), pour commencer la construction à partir du premier trimestre de 2020. Les études de faisabilité ont été financées totalement par la BAD à hauteur de 75 millions de dollars américains », a indiqué Félix- Antoine Tshisekedi.

En ce qui concerne la seconde option de 11 000 mégawatts, a-t-il révélé, les deux groupes (chinois et espagnols) n'ont pas encore réalisé des études de faisabilité. Et que des pourparlers sont en cours entre les deux groupes pour former un consortium afin d'aborder efficacement cette question.

Face à ces deux options et dans le souci de ne plus faire tarder le processus de lancement des travaux du projet Inga III, le chef de l'Etat affirme soutenir une démarche salutaire pour le peuple congolais. A Félix-Antoine Tshisekedi de déclarer : « je propose qu'avec un seul grand ouvrage (Barrage) idéalement localisé, il sera possible de réaliser progressivement des salles des machines (groupes turbine-alternateur) avec des capacités simples et cumulées de 4 800 MW, 7 500 MW, et enfin 11 000 MW et plus, grâce aux points de prise Inga 3 et Inga 4 ».

En effet, cette démarche offre un modèle de développement qui laisse à la Rd Congo la latitude de comInga III : les fonds BAD déjà disponibles pour la phase de 4 800 mégawatts 10% de parts des marchés de Dépôt ; 8% de parts des marchés de Crédit et 6% de parts des marchés de Total Bilan. Ceci traduit la confiance faite à l'endroit de la banque par la clientèle.

Rappelons par ailleurs que, Afriland First Bank CD est une filiale de Afriland First Group qui, depuis plus de 30 ans, contribue à l'émergence d'une nouvelle classe d'entrepreneurs et travaille pour la promotion d'un secteur privé compétitif et un secteur public efficace et moderne.

Afriland First Group a son siège à Genève en Suisse et est, à ce jour, présent dans douze pays au monde dont trois bureaux de représentation en France, en Chine et en République du Congo et neuf filiales en Afrique : Cameroun, Guinée Equatoriale, Sâo Tomé et Principe, Libéria, Benin, Sud Soudan, Guinée Conakry, Côte d'Ivoire et République démocratique du Congo.

Avec un total bilan de 700 milliards de francs congolais au 31 décembre 2018, Afriland First Bank CD compte une dizaine d'agences à Kinshasa, et est également présente à Gemena, Boma, Matadi, Lubumbashi, Kolwezi, Kamina, Kalemie, Gbadolite, Idiofa, Goma, Bunia, Tshikapa et Lisala. Des projets d'ouverture d'agences sont en cours pour quadriller le territoire national et assurer un service complet et de qualité à sa clientèle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.