Sénégal: Sédhiou - Accident mortel à Kounayang, sur l'axe Sedhiou/diende - Souleymane Diatta, agent à l'INP, meurt au guidon de sa moto

14 Janvier 2020

Un homme d'une quarantaine d'années du nom de Souleymane Diatta, agent technique en service à l'Institut national de pédologie (INP) à Sédhiou, a trouvé la mort dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 janvier à hauteur de Kounayang, sur l'axe Sédhiou/Diendé.

La victime aurait heurté un camion par l'arrière et est décédé sur le coup, selon les premiers éléments de l'enquête ouverte par les gendarmes de la Brigade territoriale de Sédhiou. Le conducteur du véhicule a pris la fuite.L'accident a lieu dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 janvier et probablement au-delà de zéro heure à hauteur du village de Kounayan Mandingue, sur l'axe Sédhiou/Diendé, selon les premiers éléments de l'enquête.

Le jeune Souleymane Diatta, agent technique en service à l'Institut national de pédologie (INP) à Sédhiou, est mort sur le coup au guidon de sa moto de service de type cylindré. L'enquête en cours et suivie par les hommes en bleu renseignent que la victime a dû heurter le train arrière d'un camion ou d'une camionnette soit en stationnement, soit en mouvement dans le même sens que lui. Alertés aux environs de trois heures du matin, les gendarmes de la Brigade territoriale de Sédhiou qui ont établi le constat, déclarent avoir trouvé des débris de feux arrière qui attestent du grand gabarit du véhicule ainsi que l'impact de l'incident. La partie frontale de la moto est littéralement abimée et la victime dans un état de choc assez sévère, rapporte la même source.

Toutefois et en l'absence de témoin ni même le chauffeur du camion qui a pris la fuite, beaucoup de questions restent sans réponses. A-t-il réellement cogné le camion par l'arrière ? Celui-ci était-il en mouvement ou en stationnement ? Au cas échéant pourquoi le conducteur a-t-il pris la fuite ? La violence du choc a horrifié les premiers qui sont arrivés sur les lieux, tant le dommage corporel et mécanique de la moto est tragique. Pour l'heure, les circonstances de cet accident restent très mal connues et le conducteur du supposé camion tueur n'est toujours pas identifié en ce lundi après-midi. Le corps de la victime est déposé à la morgue du centre hospitalier régional de Sédhiou et l'enquête suit son cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.