Guinée: N'Zerekoré - Le reggae man Elie Kamano libre de ses mouvements

14 Janvier 2020

Poursuivi pour troubles à l'ordre public, le verdict du reggae man Elie Kamano est tombé ce mardi 14 janvier 2020, au tribunal de première instance de la région administrative de N'Zerekore.

L'artiste et ses compagnons qui avaient été mis aux arrêts le 02 janvier 2020 dans la préfecture de Gueckedou lors de la célébration de fête du fleuve Makona, a été condamné à six mois de prison assorti de sursis et au paiement d'un franc symbolique.

Souvent souffrant des ennuis judiciaire, Elie Kamano est désormais libre de ses mouvements et certains des coaccusés à l'exception de l'organisateur qui doit purger sa peine d'un an de prison ferme.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.