Centrafrique: Mise au point sur l'audience sollicitée par François Bozizé

Dans un communiqué publié le 10 janvier, la Présidence de la République a brisé le silence et a fait une mise au point sur l'audience sollicitée par l'ancien chef de l'Etat, François Bozize, qui est attendu en vain.

Depuis son retour au pays, François Bozize a sollicité une audience avec le chef de l'Etat Faustin Archange Touadera, mais cette rencontre tarde à se matérialiser en raison de nombreuses conditions fixées par l'ancien président, selon la Présidence. Dans un communiqué, la Présidence de la République n'a pas caché son mécontentement au regard de certaines exigences formulées par l'ancien Président Bozizé pour rencontrer Faustin Archange Touadera.

Selon elle, il demanderait notamment que cette audience se tienne en public à l'Assemblée nationale en présence des organisations internationales et de la plate-forme de confession religieuse, la sécurité de l'ancien chef de l'Etat doit être assurée par une section renforcée de trente éléments des Faca et qu'il se réserve le droit de choisir au sein du contingent camerounais de la Minusca quelques éléments.

Ces préalables posés par le KNK, parti de l'ancien chef de l'Etat, pour la présidence, « sont des exigences que rien ne justifie, et qui ne sont pas de nature à favoriser cette rencontre », mais toutefois le communiqué indique que « le chef de l'Etat est disposé à le recevoir dans un cadre républicain en tête-à-tête et au siège de l'exécutif », conclut le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.