Congo-Brazzaville: Affaires - La banque franco-allemande Oddo BHF veut investir dans le secteur forestier au Congo

Une délégation d'hommes d'affaires européens conduite par l'associé-gérant du groupe financier, Philippe Oddo, a été reçue, le 13 janvier, par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso.

Le processus de diversification de l'économie congolaise et la préservation de l'environnement ont été au centre des échanges. La banque franco-allemande devrait intervenir par l'intermédiaire de son partenaire la Société des plantations forestières Brazzaville- Batekes (SPF2B), qui produit du charbon de bois à base de l'acacia au village Imbimi, sur les plateaux Batékés, dans le département du Pool.

Pour Philippe Oddo, les investissements vont contribuer à dynamiser la production du charbon à bois au Congo dans un contexte écologique. « Les financiers de France, d'Europe, d'Allemagne accompagnent le Congo dans les projets de plantation d'arbres, particulièrement d'acacias, pour arriver à créer une dynamique de production de charbon de bois pour que, ensemble, on crée tout ce qui peut contribuer à la diminution du réchauffement climatique », a-t- il fait savoir.

La première phase de production sera installée sur un site d'environ dix mille hectares toujours sur les plateaux Batékés. Selon l'un des experts du projet, Bernard Cassagne, les futures plantations vont associer les cultures du manioc, de l'arachide et du maïs, avec les coupes de bois tous les huit ans et une production de charbon de bois destinée à ravitailler la capitale Brazzaville.

Ce projet est une solution alternative au charbon à bois issu des forêts galeries qui subissent la déforestation inquiétante, entrainant parfois des érosions. Les investisseurs du groupe financier Oddo BHF devraient aussi accompagner les activités du Programme national d'afforestation et de reboisement, un outil mis en place par l'État pour promouvoir l'économie verte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.