Soudan: Le HCR lance un appel de fonds de 477 millions de dollars pour ses opérations au Soudan

14 Janvier 2020

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a réclamé davantage de soutien de la part de la communauté internationale en faveur des réfugiés et des communautés hôtes au Soudan. Cet appel de fonds de 477 millions de dollars vise à venir en aide à plus de 900.000 réfugiés et à près de 250.000 hôtes soudanais au cours de l'année à venir.

Le Plan d'intervention en faveur des réfugiés soudanais, lancé à Khartoum ce matin, prévoit des activités humanitaires du HCR avec plus d'une trentaine de partenaires.

« Cet appel intervient au moment où le pays traverse une transition politique historique et a besoin de la solidarité internationale pour parvenir à la paix et à la stabilité », a déclaré ce mardi à Genève, Babar Baloch, porte-parole du HCR.

Plus de 800.000 réfugiés sud-soudanais depuis 2013

Le Soudan a une longue tradition d'accueil de réfugiés et de demandeurs d'asile mais il lutte également contre son propre déplacement interne, tout en étant confronté à une grave crise économique. Parmi les réfugiés accueillis au Soudan, la majorité sont des Sud-Soudanais, avec quelque 840.000 personnes cherchant refuge dans le pays depuis 2013.

Des ressources sont également nécessaires pour d'autres réfugiés originaires de neuf pays qui ont cherché à se mettre à l'abri de la violence et de la persécution.

Dans l'intervalle, le Soudan continue également d'accueillir de nouveaux réfugiés. Au Darfour, un afflux continu de réfugiés centrafricains dans des régions reculées des Etats du sud et du centre du Darfour a fait passer en trois mois le nombre de réfugiés d'environ 5.000 à près de 17.000 depuis septembre 2019.

Les réfugiés vivent dans plus de 130 endroits à travers les 18 Etats du Soudan. Environ 70% d'entre eux vivent en dehors des camps, dans des villages, des villes et des agglomérations.

« La majorité des réfugiés et des demandeurs d'asile au Soudan sont confrontés à des niveaux élevés de pauvreté, à un accès limité aux moyens de subsistance et sont hébergés dans certaines des régions les plus pauvres du pays, où les communautés d'accueil sont également en difficulté », a insisté M. Baloch.

Si les réfugiés bénéficient souvent d'un soutien généreux de la part des communautés d'accueil, la crise économique actuelle au Soudan a aggravé la situation car « les ressources locales restent rares ».

Près de 4.000 réfugiés soudanais au Tchad rentrés au pays depuis 2017

Par ailleurs, le HCR participe également aux efforts humanitaires inter-agences pour aider près de deux millions de déplacés internes, avec notamment des activités de protection, mais aussi en leur offrant des abris d'urgence et d'articles de secours.

Depuis l'année dernière, le gouvernement de transition a facilité l'acheminement de l'aide vers des régions qui étaient auparavant hors de portée des humanitaires, notamment dans certaines régions du Kordofan-Méridional et du Nil Bleu ainsi que dans le Djebel Marra au Darfour.

Des années de conflit et de troubles ont également déplacé plus de 600.000 Soudanais en tant que réfugiés dans les pays voisins - y compris plus de 300.000 Soudanais originaires du Darfour qui se sont réfugiés dans l'est du Tchad. Depuis la signature d'un accord tripartite entre le gouvernement soudanais, le Tchad et le HCR en mai 2017, près de 4.000 réfugiés soudanais ont choisi de rentrer chez eux. On s'attend à ce que d'autres rentrent cette année.

En 2019, les opérations du HCR au Soudan ont été parmi l'une des plus sous-financées, avec seulement le tiers des fonds disponibles sur les 269 millions de dollars nécessaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.