Togo: Soter n'assurera plus les "trois repas par jour" aux Togolais

Après le NID, la CDPA, la candidature du président du MPDD, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, pour la présidentielle de 2020, continue de convaincre certains de ses pairs de l'opposition togolaise.

Le candidat unique des Forces démocratiques rassemblés autour de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, vient d'obtenir un nouveau soutien.

Et ceci non pas d'un acteur non impliqué dans le processus mais bien d'un des candidats qui ont fait enregistrer leurs dossiers près de l'institution organisatrice du scrutin, la CENI. Il s'agit du candidat de la Coalition Les Rassembleurs, Soter-Caiüs Dotégan Dovi.

Ce jour, par un communiqué, cette autre coalition indique qu'« après analyse approfondie des conclusions du processus initié par Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, Archevêque », « considérant que le choix est porté sur Monsieur Gabriel Kodjo Messan Agbéyomé pour conduire la volonté des forces démocratiques à l'élection présidentielle du 22 Février 2020 » et « considérant que Dotégan Dovi, Candidat de la Coalition « LES RASSEMBLEURS » a fait un dépôt légal de son dossier Sous le N°01/CENI/EP-2020 du 08/01/2020 et a versé intégralement sa caution à la Trésorerie du Togo sous le N°0021151 du 08/01/2020 », et enfin, « compte tenu de la volonté populaire et celle de nos militantes et militants de limiter le nombre de candidats et son attachement à l'avènement d'une nouvelle démocratie participative et après consultation », décide de « mettre l'intérêt général au-dessus de toute ambition personnelle » et « retire sa candidature des élections de 22 Février 2020 ».

C'est en tout cas une bonne nouvelle de plus pour le candidat Agbéyomé Kodjo qui se doit de porter plus haut le flambeau des Forces démocratiques à cette présidentielle de 2020.

Pour ce scrutin, ils sont une dizaine de candidats en lice dont le président sortant Faure Gnassingbé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.