Burkina Faso: Voiries urbaines à Ouagadougou - Des travaux de bitumage lancés

14 Janvier 2020

Le ministère des Infrastructures a lancé les travaux de réhabilitation et de bitumage des voiries urbaines dans la ville de Ouagadougou, le mardi 14 janvier 2020. Il s'agit des voies d'accès à la Présidence du Faso, la rue Bassi à Gounghin et les rues 13.18 et 13.56 à Zogona.

Le jeudi 9 mai 2019, des jeunes du secteur 7, quartier Gounghin, dans l'arrondissement 2 de Ouagadougou, avaient manifesté pour exiger la réhabilitation de l'avenue Bassi. Ils s'étaient exprimés sur l'avenue Hama- Arba-Diallo, en face de l'ex-INJEPS, à l'échangeur de l'Ouest. Ces mouvements d'humeur seront bientôt de vieux souvenirs.

En effet, dans six mois, les rues Bassi à Gounghin, 13.18 et 13.56 à Zogona et une voie (déviation) d'accès à la Présidence du Faso seront réhabilitées. Les travaux qui seront exécutés par l'entreprise Globex Construction/OK P. Sarl s'élève à 2 243 308 915 F CFA sur financement du Fonds spécial routier du Burkina, gestion 2019.

Une information donnée lors du lancement officiel des travaux d'aménagement et de bitumage desdites voies, le mardi 14 janvier 2020 au quartier Gounghin de Ouagadougou. Laquelle activité qui a drainé du monde, surtout des habitants de Gounghin.

La voie d'accès à la Présidence du Faso concerne un total linéaire de rues de 2,5 km dont la déviation débutera en face de la direction générale du Trésor public à Ouaga 2000, pour rallier la présidence. Cette déviation est réservée au type d'agents autres que les officiels.

Du béton bitumineux

Pour le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, il s'agit de créer une voie secondaire d'accès à la Présidence du Faso, de renforcer les voies de mise en place, d'une couche de roulement Béton bitumineux (BB).

Les rues 13.18 et 13.56 à Zogona ont un total de 1,631 km. Le bitumage de la première rue commence devant le Lycée technique de Ouagadougou.

La deuxième rue débute devant le CFOP, la clinique Frany à la Croix-Rouge. Pour la rue Bassi, elle est longue de 1,2 km. Selon le ministre Bougouma, le bitume qui sera mis sur ces routes est loin des autres puisqu'il sera de haute qualité.

Le BB comme l'a-t-il précisé sera désormais le modèle de bitume utilisé dans les centres urbains. « La réalisation des travaux vise essentiellement à faciliter la mobilité des personnes et des biens, améliorer le cadre de vie des populations riveraines et réduire les risques d'accident de la circulation », a dit M. Bougouma.

Du côté des habitants, c'est un ouf de soulagement. Le premier adjoint au maire de l'arrondissement 2, Issouf Kinda, a salué cette vision du gouvernement qui contribue à améliorer le cadre de vie des populations.

Une opinion partagée par Simon Compaoré, résident de Gounghin. Lui qui a mené pendant des années le plaidoyer auprès du gouvernement pour le bitumage de cette voie s'est dit très satisfait. Il a même fait la promesse d'être le contrôleur du contrôleur qui est l'entreprise GIE.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.