Congo-Kinshasa: Le sculpteur André Lufwa laisse orpheline sa plus grande œuvre du "batteur de tam-tam"

Agé de 96 ans, Maître André Lufwa Mawidi, le célèbre artiste sculpteur congolais, auteur de plusieurs gigantesques œuvres dont "le batteur de tam-tam" de la Foire Internationale de Kinshasa (FIKIN), a tiré sa révérence le lundi 13 janvier 2020, à HJ hospital dans la commune de Limete où il y était hospitalisé depuis le 7 janvier dernier.

Maître André Lufwa Mawidi est né en 1924 dans l'ancienne province du Bas-Congo actuelle Kongo Central. Il était diplômé en sculpture en 1951 à l'ex Saint Luc de Kinshasa, actuellement Académie de Beaux-Arts. Ce grand professeur et formateur des idoles a produit plusieurs œuvres à l'instar du Léopards de Simili Pierre qui se trouve à l'entrée principale de l'enceinte présidentielle à Mont Ngaliema, le voyageur et l'hospitalité congolaise se trouvant dans le jardin du ministère des affaires étrangères, le Danseur Mukongo, l'Archer pour ne citer que ceux-là. «Nous avons vécu avec lui, il était un papa modèle et exemplaire, il nous prodiguait des sages conseils, il était humble, nous venons de perdre une grande icône, qui mérite les hommages digne de son rang», a déclaré un quidam profondément touché par ce décès.

Ce héros dans l'ombre a laissé un seul enfant sur cette terre des humains. Il sied de signaler que, de son vivant, André Lufwa réclamait ses droits d'auteurs auprès de la Société Congolaise de Droit d'Auteur et Droit Voisin (SOCODA) ; mais hélas il n'a pas pu jouir des retombées de ses différentes œuvres principalement celle du batteur de tam-tam de la Fikin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.