Cameroun: Université de Yaoundé II - L'insertion professionnelle comme priorité

Le sujet était à l'ordre du jour de la cérémonie de rentrée solennelle et d'ouverture des journées d'orientation académique et professionnelle jeudi dernier à Soa

Un étudiant, un emploi. L'université de Yaoundé II- Soa (UYII) est plus que jamais résolue à initier ses diplômés à devenir de véritables entrepreneurs. Le sujet était à l'ordre du jour le 25 octobre dernier au campus de Soa. C'était à l'occasion de la rentrée solennelle couplée à l'ouverture des journées d'orientation académique et professionnelle pour le compte de l'année académique 2018-2019. Un moment grandiose qui aura réuni toute la crème universitaire sur le thème : « Les diplômés de l'université de Yaoundé II face aux défis de l'insertion professionnelle ».

Pour le Pr. Adolphe Minkoa She qui présidait la cérémonie, la professionnalisation est un gage de l'employabilité des diplômés de l'Enseignement supérieur. Elle se décline en deux axes majeurs à l'UYII : « Celui de la formation professionnelle qui doit prendre en compte des besoins, des tâches et des comportements liés à une profession déterminée et celui de la formation professionnalisante qui vise, à partir des programmes de formation générale existant, intégrer des disciplines ou aspects professionnalisants autour de chaque filière de formation », a expliqué le recteur de l'institution. L'objectif affiché est de préparer les cop's à l'autoemploi à partir des financements.

L'employabilité des diplômés issus de cette institution s'impose donc à n'en point douter comme une exigence capitale. Dans le même esprit, le Pr. Adolphe Minkoa She s'est une fois de plus appesanti sur l'ambition immédiate de l'institution dont il a la charge : se positionner parmi les 100 meilleures universités africaines dans un délai de deux ans et devenir à terme, une technopole des sciences sociales.

« La concrétisation de cette ambition postule une action déterminée, mobilisant trois principaux leviers à savoir : la compétitivité, l'attractivité et la visibilité de notre université », a-t-il confié. Tutelle de plusieurs instituts privés d'enseignement supérieur, l'UYII dispose de deux facultés et de trois grandes écoles rattachées à son sein.

Lire aussi : Yaoundé : un élève poignarde à mort son enseignant

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.