Congo-Brazzaville: Action humanitaire - L'association Arem'eau fait un don de médicaments aux localités inondées

Le président de l'Association des ressortissants du monde d'eau (Arem'eau), Joseph Niombela Mamboula, a remis, le 14 janvier à Brazzaville, des cartons de médicaments aux députés des localités inondées le long du fleuve Congo et ses affluents dans les départements de la Cuvette, des Plateaux, de la Likouala, la Sangha...

« Ce geste a pour objectif d'anticiper les maladies pouvant découler de la montée des eaux », a-t-il expliqué. Cela est d'autant plus vrai que la population qui patauge peut contracter diverses maladies hydriques. Ce don a été accompagné d'une enveloppe dont le montant n'a pas été révélé. Le but étant de faciliter l'acheminement des produits de santé.

Les députés ayant reçu ces médicaments feront à leur tour le relais pour que ces produits arrivent à destination le plus tôt possible. « C'est pour nous un réel plaisir de recevoir ce don de la part de l'Arem'eau pour soulager les populations », a indiqué le député de Tchikapika, Jean Michel Ombaka, en assurant que les médicaments arriveront à bon port. Il a, par ailleurs, souhaité que d'autres associations emboitent le pas à l'Arem'eau afin de venir en aide aux compatriotes en détresse dans les zones inondées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.