Sénégal/Egypte: Al Ahly propose un salaire annuel de plus de 411 millions de francs à Aliou Badji

Dakar — Le club égyptien d'Al Ahly a proposé un salaire annuel de 700.000 dollars US (plus de 411.637.700 francs) à l'attaquant sénégalais, Aliou Badji, qui évolue au Rapid Vienne en Autriche, a appris l'APS de sources médiatiques.

A la quête d'un avant centre, le club cairote a jeté son dévolu sur l'international sénégalais après avoir échoué à faire signer le Gambien Ali Sowe du CSKA Sofia (Bulgarie), informe le site égyptien alkhaleejotoday.

Et en plus de ce salaire, le club cairote, l'un des plus titrés en Afrique et qui court toutefois derrière la Ligue africaine des champions, est prêt à faire de la place pour l'international sénégalais.

Selon le même site spécialisé, les "Rouges" se disent prêts à libérer un de leurs attaquants soit le Marocain Walid Azaro ou l'Angolais Geraldo pour accueillir la nouvelle recrue.

Aliou Badji, 22 ans, s'est attiré les foudres des supporters de son équipe récemment en postant une image où il était vêtu du maillot club rival des Red Bulls de Salzburg et a dû présenter ses excuses selon le site footsenegal.

Aussi, sur le plan des statistiques, l'ancien attaquant du Casa Sports, arrivé en février 2019 en Autriche pour une indemnité avoisinant le milliard de francs (1.500.000 euros), n'a marqué que neuf buts en 34 rencontres, ce qui est loin des standards attendus des grands attaquants.

A Djurgardens IF en Suède, il avait eu plus de réussite et il est parti en étant l'attaquant numéro 1 de son club qu'il a aidé à remporter la coupe de Suède en 2018.

Du côté du Rapid Vienne, le Manager général du club, Zoran Beszic, a indiqué dans un article publié dans la presse égyptienne informe que rien n'est fermé.

"Tout est possible dans cette affaire", a déclaré le responsable du club autrichien dans un entretien avec le site yallakora.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.