Guinée: Violences lors des manifs - Dansa Kourouma du CNOSCG dénonce l'incapacité du gouvernement

15 Janvier 2020

Ces dernières temps, la Guinée ne cesse d'enregistrer des violences physiques et meurtrières lors des manifestations dans le pays. Très déçu de cet acte, le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne a posté sur sa page Facebook son indignation.

Dansa Kourouma a déclaré ce que les gens doivent s'en rendre compte sur cette persistance de violences lors des manifestations en Guinée.

"Nous devrions nous rendre compte de l'évidente incapacité du gouvernement à mettre fin aux tueries gratuites d'innocents".

De poursuivre, il a souligné que <<dès lors, c'est l'Etat qui est reponsable. Chacun en ce qui lui concerne doit tirer les conséquences>>.

Plus loin, il a ajouté, <

Halte aux tueries d'innocents!

Justice pour toutes les victimes!>>, a dénoncé Dansa Kourouma.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.