Soudan: L'armée fait un communiqué sur la fin de l'Insurrection

Khartoum — - Le Lt-Gén. Mohamed Osman Hussein, Chef d'Etat-Major de l'Armée, a annoncé que les Forces Armées Soudanaises (FAS) et les Forces de Soutien Rapide (FSR) avaient réprimé la Rébellion "avec le Minimum de Pertes Possible" tôt le matin du ce Mercredi.

Il a déclaré que les Faits Nouveaux Survenus Mardi étaient en fait le Résultat d'une Décision prise il y a des mois de Dissoudre le Département des Opérations du Service National du Renseignement et de la Sécurité (NISS) de l'époque dans le cadre de la Décision du Gouvernement de couper le Corps de Sécurité et de Limiter son Travail aux Services de Renseignement seulement.

Il a dit que les membres de la Force ont eu Quatre Options qui étaient soit de Rejoindre les FAS, soit absorbées au sein des FSR; rester avec d'autres Unités de Renseignement ou être Démobilisé et recevoir des Compensations Adéquates.

Il a dit que la plupart des membres du Département ont opté pour la Démobilisation et que, conformément aux Lois et Règlements des FAS, les Cotisations de ces Eléments ont été Fixées.

Cependant, selon le Communiqué, ces Eléments n'étaient pas Satisfaits des Compensations et l'ont Déclaré Publiquement.

" Chaque Unité, au sein de son Siège Social, dans le Quartier de Riyad, Kafouri, Soba et Karary et dans d'autres zones à l'extérieur de la Capitale Nationale Khartoum, a Barricadé les Rues Adjacentes et a commencé à Tirer en l'Air, terrorisant la Population Civile, créant le Chaos et la Panique comme on l'a vu hier (Mardi) dans les rues de la Capitale Nationale », a indiqué le Communiqué des FAS.

Le Communiqué a déclaré qu'à la suite de ces Actions qui sont "considérées comme une Rébellion contre l'Autorité de l'Etat par les Forces Régulières, le Commandement de l'Armée a fait de son mieux pour arrêter cette Action Pacifiquement", mais lorsque toutes les Tentatives ont échoué, le Commandement de l'Armée a décidé d'utiliser d'autres Options Disponibles.

"Lorsque toutes les Tentatives Pacifiques ont échoué, l'Armée a décidé de Pénétrer dans toutes ces Zones Simultanément, en Utilisant la Force Minimale Possible dans le cadre d'un Plan pour mettre Fin à la Rébellion au Coût le Plus Bas Possible", a déclaré l'Armée.

"Louange à Allah, le Tout-Puissant, le Plan a été Exécuté et les FAS et les FSR ont pu prendre le Contrôle de Tous lesdits Sites", a-t-il dit, ajoutant que pendant l'Opération, l'Armée a fait deux Morts et Quatre Blessés, dont deux Hauts Gradés d'Officiers.

«Notre Fidèle Peuple, les FAS et les Forces d'Appui Régulières resteront en pleine Alerte, Gardiens des Glorieux

Révolution de Décembre jusqu'à ce qu'elle atteigne ses Objectifs, si Allah le veut, L'Organe de Sécurité dans ce pays restera également Uni et en Cohésion et Difficile à Infiltrer par des Eléments qui se Cachent », a-t-il souligné.

Le Communiqué a félicité la Force Spéciale qui a mis Fin à la Rébellion, en particulier les Forces de la FSR, les Forces de Police et toutes les autres Forces Régulières qui ont contribué à Eliminer la Situation qui Terrorisait la Population de ces Régions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.