Ile Maurice: Voyage à Londres - Les Chagos en priorité pour le Premier ministre

Pravind Jugnauth est parti vendredi pour le Royaume-Uni. Pourquoi dix jours avant le sommet Royaume-Uni-Afrique? Principalement pour travailler sur le dossier chagossien.

Début, hier, des réunions de travail à l'agenda de Pravind Jugnauth dans la capitale britannique. Elles démarrent avec le dossier Chagos. Le Premier ministre (PM) a rencontré le lead counsel de l'État mauricien sur le dossier Chagos, Philippe Sands, QC. Également de la partie, le secrétaire au cabinet et chef de la fonction publique Nayen Koomar Ballah, la diplomate - Minister Counsellor au ministère des Affaires étrangères et membre de la Chagos Team au bureau du PM, Martine Young Kim Fat, et le Senior Adviser Ken Arian, qui ont rejoint Pravind Jugnauth, hier. La longue session de travail au programme est jugée comme cruciale car il est question de définir la stratégie pour avancer sur ce dossier.

Cette démarche du chef du gouvernement est sans doute pour rappeler que Maurice ne compte pas lâcher prise dans son combat pour la souveraineté des Chagos face à l'«illegal colonial occupier» qu'est le Royaume-Uni (NdlR, terme utilisé par Pravind Jugnauth au Parlement le 21 novembre). Car, ce pays continue d'administrer l'archipel des Chagos après la fin du délai de six mois, le 22 novembre dernier. Un délai qui lui était accordé suivant l'avis consultatif de la Cour internationale de justice le 22 mai 2019 et qui précise que l'archipel des Chagos est un territoire mauricien.

Paradoxalement, il est bon de rappeler que le Premier ministre a quitté Maurice, vendredi, après avoir répondu favorablement à l'invitation de son homologue britannique Boris Johnson. Une invitation lancée aux chefs d'État africains en marge du sommet Royaume-Uni-Afrique, prévu à Londres, lundi 20 janvier. Ce sommet, organisé en prélude de la sortie programmée au 31 janvier du Royaume-Uni de l'Union européenne, verra la participation de plus d'une vingtaine de pays africains. Toutefois, aucun tête-à-tête Jugnauth-Johnson n'est confirmé jusqu'ici.

Par contre, une série de réunions de travail entre Pravind Jugnauth et ses homologues du continent africain ainsi que des potentiels investisseurs, avec pour but de discuter des possibilités d'investissements, est prévue dès demain. Ken Poonoosamy, Chief Executive Officer adjoint de l'Economic Development Board, a aussi fait le déplacement en Angleterre à cet effet. Le Premier ministre est également accompagné de son épouse Kobita Jugnauth. Le haut-commissaire mauricien à Londres Girish Nunkoo est, bien entendu, lui aussi de la partie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.