Sénégal: Inauguration de l'usine Twyford Ceramics - Macky Sall déterminé à poursuivre l'industrialisation du pays

15 Janvier 2020

Le Président de la République a procédé, ce mardi, à l'inauguration de l'usine de fabrication de carreaux Twyford Ceramics installée dans la commune de Sindia (département de Mbour). À cette occasion, Macky Sall a réaffirmé son ambition de poursuivre l'industrialisation du pays.

Le Sénégal étrenne sa première usine de fabrication de carreaux céramiques. Cette unité industrielle, inaugurée hier, par le Chef de l'État, Macky Sall, est le fruit de la coopération économique avec la République populaire de Chine à travers deux de ses entreprises parmi les premières mondiales du secteur.

La fabrique vient apporter une nouvelle touche dans la politique d'industrialisation du pays définie par le Président de la République.

« Si j'ai fait du secteur de l'industrie une priorité dans le Pse en l'inscrivant au rang des cinq initiatives présidentielles du projet « Liggeyal euleuk », c'est que l'industrialisation demeure une des meilleures mamelles de l'émergence de notre pays », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu'à travers l'initiative « Pse : cap sur l'industrialisation », sa volonté est de faire du Sénégal un des pôles industriels majeurs au sein de la Cedeao, un marché commun de 400 millions de consommateurs. Cela, en attendant la mise en place de la Zone de libre-échange continentale (Zleca) qui va concerner plus d'un milliard de consommateurs africains.

Pour Macky Sall, le développement industriel n'arrive jamais par accident. « Notre pays est, aujourd'hui, sur la bonne voie de la transformation de la structure de l'économie avec le retour d'une croissance forte, durable et inclusive.

Avec nos importants investissements dans le secteur des infrastructures routières et autoroutières, avec les ressources énergétiques du Sénégal attendues à partir de 2022 et le choix stratégique du Pse de promouvoir une économie de l'innovation et une société apprenante grâce à la formation professionnelle, le Sénégal devient, de plus en plus, un pays industriel », a-t-il indiqué.

Toutes choses qui, à ses yeux, attirent les investisseurs dont l'entreprise Twyford Ceramics qui a porté son choix sur le Sénégal afin d'y implanter la plus importante usine de carreaux en Afrique subsaharienne en termes d'investissements et de capacités de production, après les réalisations au Ghana, en Tanzanie et au Kenya.

« Ma satisfaction est d'autant plus importante que cette usine de fabrication de carreaux de sol et de mur, d'un investissement de près de 80 millions de dollars, participe à la mise en place d'un écosystème de la construction et à l'émergence d'une filière Btp « low cost » au moment où je lance le programme des 100 000 logements au Sénégal », a-t-il affirmé.

Le Président de la République s'est réjoui de la convergence de vues avec son homologue de la République populaire de Chine, Xi Jinping.

Selon lui, les promoteurs de cette société viennent de donner un contenu réel à cette vision. Il a réaffirmé que le Sénégal est prêt à accueillir les investisseurs chinois dans le domaine industriel et de la logistique, comme c'est le cas avec d'autres pays.

Objectif : passer d'un pays importateur à celui d'exportateur de carreaux

Avec cette unité industrielle, le Sénégal devrait bientôt passer d'un pays importateur à celui d'exportateur de carreaux. Avant son installation, Macky Sall a évalué les importations de carreaux utilisés dans la construction à 78 850 tonnes par an, représentant une valeur de près de 30 milliards de FCfa.

Aujourd'hui, avec une capacité installée de 55 000 m2 de carreaux par jour, il s'est félicité de l'apport de l'usine Twyford Ceramics qui va couvrir quasiment tous les besoins du marché local. « Et mieux, vous pourrez satisfaire, en partie, la demande de la sous-région », s'est réjoui le Chef de l'État.

L'Ambassadeur de Chine au Sénégal, Zhang Xun, a souligné qu'après son lancement officiel, l'usine, qui va créer plus de 1500 emplois directs locaux et près de six millions de dollars d'impôts par an à l'État, participera à promouvoir l'industrialisation et la localisation de la production de céramiques au Sénégal.

« De plus, ses produits seront exportés vers la Guinée, la Gambie, la Mauritanie et le Mali, ainsi que d'autres pays de la sous-région », a déclaré le diplomate.

Le Maire de la commune de Sindia, Thierno Diagne, s'est félicité des emplois créés au profit des populations locales.

« En acceptant l'installation de cette usine dans notre commune, nous nous inscrivons résolument dans la politique du Chef de l'État pour la promotion de l'emploi des jeunes.

Ce faisant, nous avons bien voulu contribuer modestement à cette politique de lutte contre le chômage, l'exode rural et surtout l'émigration clandestine », a-t-il souligné.

Il s'est également réjoui des actions déjà entreprises pour l'usine dans le cadre de la Responsabilité société des entreprises (Rse), en particulier le carrelage des mosquées et des édifices publics.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.