Sénégal: Fête du Printemps - La communauté chinoise dans une belle communion

15 Janvier 2020

Vendredi nuit, à la faveur d'un dîner de gala grandeur nature, l'ambassade de Chine et l'Association des entreprises chinoises au Sénégal ont rassemblé leurs compatriotes à Dakar, dans le cadre sélect d'un hôtel, pour accueillir la Fête du printemps qui symbolise leur Nouvel an et constitue leur fête traditionnelle la plus importante.

C'est dans un cadre enchanteur et une ambiance bon enfant que pas moins de 500 ressortissants chinois parmi les 8 000 qui résident au Sénégal se sont réunis vendredi dernier. Et c'était pour danser, chanter, se dérider et ripailler en l'honneur de la Fête du printemps, leur Nouvel an qui coïncide avec le 25 janvier du calendrier grégorien.

Cette date, qui constitue leur événement traditionnel le plus significatif, est célébrée, au même moment qu'à Dakar, dans près de 400 villes dans le monde.

Dans la capitale sénégalaise, elle est à l'initiative de l'ambassade de la Chine, de l'Association des entreprises chinoises au Sénégal et de l'Association des ressortissants chinois.

Le chapiteau orné de lanternes lumineuses, nœuds et pétales, a fait office d'un véritablement petit territoire chinois où seul le mandarin a eu voix au chapitre.

La fraîcheur nocturne, accentuée par la brise marine, n'a en rien refroidi la chaleur de la vive atmosphère et l'ardeur des retrouvailles.

En plus de quelques membres de la Troupe artistique de la province de Gansu -qui a performé la veille au Grand Théâtre national Doudou Ndiaye Rose-, des chanteurs chinois se sont relayés sur l'estrade, sous divers registres.

Ces notes ont provoqué des scènes de communion et d'allégresse qui ont même emporté le personnel de service, amusé par le tableau du soir. Par endroit, on comptait des groupes d'enfants qui se prêtaient à des rigolades et tirades insouciantes en profitant des petites gourmandises.

Zhang Xun, l'ambassadeur de la Chine à Dakar, n'a pas caché sa satisfaction. Le diplomate a dit son plaisir de constater que ses compatriotes n'ont pas rompu avec l'esprit de la Fête du printemps, qui est avant tout un prétexte pour communier avec la famille, la communauté et les cœurs. Le chancelier a rappelé l'autre sens de la rencontre.

« La Chine devient de plus en plus développée. Aujourd'hui, il nous faut plus d'ouverture et de réformes. Il faut améliorer les relations et la coopération avec les autres pays.

Au Sénégal, nous voulons travailler main dans la main avec les Sénégalais pour réaliser un développement commun et une prospérité partagée », a déclaré l'ambassadeur, à côté du chef du patronat chinois au Sénégal.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.