Madagascar: Le ministère de l'Education nationale - Création officielle du SPAEM

Le Syndicat du personnel administratif et enseignant de Madagascar, ou SPAEM, a été présenté officiellement aux journalistes hier, à la salle de conférences du ministère de l'Education nationale, de l'enseignement technique et professionnel (MENETP) à Anosy. Selon les explications du président national du SPAEM, Justin Rakotonirina, ce syndicat se distingue des autres puisqu'il regroupe le personnel administratif et les enseignants, qui sont les deux piliers de l'éducation. Le récépissé n°641/MID/PREF.POL/DIV.ASS.SYND/CF, attestant de l'existence officielle de ce syndicat, a été délivré le 20 décembre 2019.

Les objectifs du SPAEM. Pour l'instant, les membres de ce nouveau syndicat n'ont pas voulu s'étaler sur leurs activités. Toutefois, ils ont partagé aux journalistes leurs trois principaux objectifs : l'amélioration du système éducatif et de l'éducation en général dans le pays ; la protection des droits et des avantages du personnel administratif et des enseignants ; ainsi que l'établissement d'un dialogue social entre les employés et les responsables. Tous les employés au sein du MENETP peuvent adhérer et devenir membre du SPAEM. Pour cela, les intéressés sont invités à approcher les responsables au niveau des circonscriptions scolaires (CISCO), de la Direction régionale de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnel (DRENETP), ainsi que du MENETP pour les modalités d'adhésion.

Les membres du SPAEM, représentés par le président national du syndicat Justin Rakotonirina, remercie d'ores et déjà le président de la République, Andry Rajoelina, pour l'augmentation de 13% du salaire des fonctionnaires ; et les 50.000 ariary obtenus l'année dernière.

A La Une: Education

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.