Madagascar: Andry Rajoelina - « Je n'ai aucun droit d'influencer la CENI »

Pour la première fois depuis son accession au pouvoir, Andry Rajoelina répond ouvertement aux attaques que l'opposition a portées à son encontre.

Le président Andry Rajoelina a profité de la cérémonie de présentation de vœux qui s'est déroulée hier au Palais d'Iavoloha pour répondre aux attaques que l'opposition a portées à son encontre à propos des dernières élections. « Je n'ai jamais fait de détournement de voix. Je ne sais pas faire cela et je n'ai jamais influencé la CENI pour favoriser tel ou tel candidat. Cela ne relève pas de mes compétences », a-t-il défendu. Pour la première fois depuis son accession au pouvoir, Andry Rajoelina répond ouvertement aux attaques portées à son encontre par l'opposition. Le Chef de l'Etat a expliqué que depuis son élection à la tête du pays, il n'a jamais rencontré le président de la Commission électorale nationale indépendante, Hery Rakotomanana.

Une manière à lui de répondre à ses détracteurs qui affirment avoir aperçu le président de la CENI faire le va-et-vient à Iavoloha juste avant les derniers scrutins. « Après chaque élection, il y a toujours des heureux et des mécontents. Rien n'est parfait mais l'essentiel c'est que vous avez réussi à organiser des scrutins démocratiques, libres et justes », a-t-il déclaré. Lors de la cérémonie de présentation de vœux d'hier, le président de la République n'a pas manqué de féliciter la CENI pour avoir réussi une bonne organisation des élections législatives et communales. Il a d'ailleurs tenu à encourager les membres de cette Institution à continuer sur leur lancée dans l'accomplissement de leurs missions.

Académie Malagasy. Mise à part la CENI, les 11 gouverneurs de région et les membres de l'Académie Malagasy se sont également rendus au Palais d'Iavoloha pour présenter leurs vœux du nouvel an au chef de l'Etat. Cette année, l'Institution dirigée par le Professeur Raymond Ranjeva prévoit l'actualisation et la publication des dictionnaires malgaches, l'application de la politique pour la langue malagasy, ainsi que la création d'un centre de prospectives.

Le président Andry Rajoelina a remercié l'Académie malagasy pour son travail. Il a aussi souligné l'importance de cette institution dans la société malagasy. Le président de la République a aussi exprimé sa volonté et sa disponibilité à travailler de concert avec l'Académie malagasy dans la réalisation de ses objectifs.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.