Togo: Le sexe des anges

16 Janvier 2020

L'Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition) trouve incongrue la décision d'un prélat de désigner un candidat à l'élection présidentielle.

Le parti dirigée par Jean-Pierre Fabre (candidat à la présidentielle), fait référence à la désignation d'Agbéyomé Kodjo comme 'candidat unique de l'opposition' par l'archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro.

'L'infaillibilité du pape lui même a été remise en question', a déclaré mercredi Eric Dupuy, l'en des principaux responsables de l'ANC.

'Arrêtons de perdre du temps sur des questions futiles et de discuter sur le sexe des anges. Battons campagne pour gagner cette élection', a martelé le bras droit de Jean-Pierre Fabre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.