Angola: Don de l'ambassade d'Israël aux victimes de la sécheresse au pays

Ondjiva (Angola) — Trois tonnes de millet, de maïs blanc et de haricots, constituant un don de l'Ambassade d'Israël en Angola, ont été offertes jeudi aux victimes de la sécheresse dans la municipalité de Cuvelaï, province de Cunene (extrême-sud).

S'exprimant lors de la livraison de ces produits, l'administrateur municipal de Cuvelaï, Germano Nambalo, a remercié le geste de l'Etat hébreu, soulignant que cela allait améliorer la diète alimentaire des milliers des personnes touchées par la sécheresse dans la région.

Pour sa part, l'ambassadeur d'Israël, Oren Rosenblat a dit que cette action traduisait la solidarité du peuple d'Israël à l'égard des victimes de la sécheresse en Angola, notamment à celles de la province de Cunene.

Après Cuvelaï, le diplomate israélien devrait se rendre, le même jour, à Ombadja, municipalité située à 97 kilomètres de la ville d'Ondjiva, chef-lieu de la province de Cunene.

Au moins 880.172 personnes et un million de têtes de bœuf sont menacées par la sécheresse qui secoue, depuis octobre 2018, la province de Cunene, frontalière avec la République de Namibie.

Ce phénomène naturel a causé, jusqu'ici, la mort de 30 mille têtes bovines et caprines.

Dans le cadre du Plan d'urgence visant à lutter contre la famine, le gouvernement angolais a débloqué 3,9 milliards de kwanzas pour permettre à la province de Cunene de s'approvisionner en vivres.

Faute de pluie, la campagne agricole 2018/2019 dans la région a été compromise. Pourtant 205 mille hectares de terre ont été labourés avec le soutien de 99.000 paysans, mais, hélas, les récoltes ont été sans succès.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.