Burkina Faso: Editions Sidwaya - Le ministre Dandjinou échange avec les services techniques

16 Janvier 2020

Le ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou (droite) : « mon souhait est qu'il n'y ait pas de grève les 29 et 30 janvier ».Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou, a rencontré, le jeudi 16 janvier 2020, les équipes techniques des Editions Sidwaya, à son siège à Ouagadougou.

L'année 2019 a été marquée par des grèves dans l'administration publique. Elles ont mis à rude concurrence les médias publics avec les privés. Cette situation risque même de leur porter un coup dur, si les médias du service public n'y prennent garde. Cette crainte du ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou, qui l'a rappelée aux services techniques des Editions Sidwaya, le jeudi 16 janvier 2020, à son siège, à Ouagadougou.

Selon M. Dandjinou, des mesures seront prises pour remédier aux problèmes quotidiens des travailleurs des médias publics. Et pour le cas des Editions Sidwaya, a-t-il déclaré, « une possibilité vous sera donnée pour que vous soyez aussi efficaces dans la concurrence d'avec les autres... ». Au ministre, le personnel a rappelé les difficultés que la section technique connaît. Ce sont, entre autres, des problèmes d'encre, de papiers d'impression du journal, de pièces de rechange de la machine à impression, etc. Ces soucis ne tarderont plus à être résolus, a rassuré le ministre Dandjinou qui parle d'un contrat-plan bientôt opérationnel. « Le contrat-plan s'occupera de ces aspects », a-t-il dit. Le ministre a également exprimé des inquiétudes pour la prochaine grève des 29 et 30 janvier 2020 du Syndicat national des travailleurs de l'information et de la culture (SYNATIC).

Le personnel du service technique a fait part des difficultés qu'il rencontre.

Il a demandé une clémence du personnel au cas échéant. « Nous sommes dans une situation et il faut qu'on s'en sorte. Je veux qu'on arrive à changer les choses. Car, ceux qui perdent le plus souvent, c'est vous et le gouvernement. Mon souhait est qu'il n'y ait pas de grèves, mais en cas de force majeure, faites tout pour sauvegarder l'outil de service... », a-t-il dit. Les 20% d'augmentation proposés par le gouvernement dans le cadre des négociations pour le statut dérogatoire et la construction du siège des Editions Sidwaya ont été aussi évoqués lors des échanges. « Les 20% pour le personnel, ce n'est pas beaucoup, mais pour l'instant, c'est ce que l'Etat a décidé. Et pour ce qui est de la construction du siège, une solution est trouvée. Je vais tout faire pour que les travaux commencent cette année », a dit le ministre Dandjinou. Il promet rencontrer le syndicat, le mardi prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.