Cote d'Ivoire: Construction des 3 échangeurs sur le boulevard Mitterrand - L'entreprise bientôt connue pour le démarrage du projet

Le coordonnateur du Projet de transport urbain d'Abidjan (PTUA), Ouattara Issa, a effectué, hier, une visite de terrain avec l'ensemble des entreprises intéressées par la construction des 3 échangeurs identifiés à des carrefours stratégiques du boulevard Mitterrand.

Il était question pour Ouattara Issa de présenter les différents sites aux éventuels soumissionnaires afin qu'ils puissent non seulement prendre contact mais également d'appréhender l'ampleur du travail à faire en vue de faire leurs offres et proposer des plans de circulation appropriés.

« Le trafic va aller croissant vers Bingerville qui est en plein développement. Pour anticiper, l'Etat a identifié le carrefour de police, le carrefour de la Riviéra 3 et celui de la Riviéra Palmeraie pour construire des échangeurs.

Et la Côte d'Ivoire a bénéficié d'un appui financier du Japon à travers la JICA pour la réalisation de ces ouvrages «Nous sommes à la phase de sélection de l'entreprise devant réaliser ce projet » a déclaré Ouattara Issa au siège du PTUA à la Riéviéra 2 avant d'effectuer le déplacement sur les sites.

« Dans vos soumissions, faites en sorte que nous n'ayons pas de report de date. Car nous avons besoin en urgence de ces infrastructures. Sachez surtout que les travaux doivent se faire sous trafic. Le trafic doit être maintenu en phase de travail. Proposez-nous donc un plan de circulation adéquat pour la réalisation du projet.

L'objectif est de permettre aux populations de circuler facilement » a indiqué le coordonnateur dès la visite du premier site au niveau de l'Ecole de police. Il a également annoncé qu'avant la fin de ce mois de janvier, les travaux de libération des emprises et la gestion des réseaux d'électricité, d'eau et de téléphone seront effectués par des entreprises déjà identifiées.

Il a aussi fait savoir aux soumissionnaires qui devront faire le dépôt de leurs dossiers au plus tard le 17 mars pour démarrer le projet dans le courant mai-juin, qu'ils pouvaient poser toutes les questions utiles afin de mieux cerner le travail à faire.

Il a, par ailleurs, indiqué que les personnes ainsi que leurs biens ont déjà été identifiés et en passe d'être indemnisés. « Nous avons déjà négocié avec 80% des personnes impactées. Nous comptons finir avec les 20% restants avant la fin du mois et commencer les paiements » a-t-il précisé.

Ouattara Issa a annoncé que 2,5 à 3 milliards FCFA sont réservés pour l'indemnisation des personnes impactées y compris les travaux de libération des emprises.

Il a, en outre, rappelé que ce projet dont la construction durera 23 mois sera financé à 119 milliards FCFA dont 86 milliards dégagés par le Japon et 33 milliards pris en compte par l'Etat de Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.