Maroc: Le Sept national vise la qualification au Mondial 2021 en Egypte

Le président de la Fédération Royale marocaine de handball (FRMHB), Adli Hanafi, a souligné que l'objectif de la sélection marocaine lors de la 24e Coupe d'Afrique des nations de handball (16-26 janvier) consiste à décrocher un billet pour le championnat du monde masculin de handball, prévu en Egypte en 2021.

"Sept places sont en jeu pour la qualification pour la 27e édition du championnat du monde de handball et le Maroc est disposé à jouer pleinement ses chances pour décrocher son billet", a assuré M. Hanafi dans un entretien à la MAP.Pour atteindre cet objectif, a-t-il expliqué, toutes les mesures logistiques, administratives et techniques nécessaires ont été prises pour assurer une bonne représentation au Sept national.Côté préparation, le président de la FRMHB a assuré que tous les moyens requis ont été mis à la disposition de la sélection marocaine afin qu'elle puisse aller le plus loin possible dans la compétition.Et le responsable d'expliquer que la préparation pour la CAN de Tunisie a été entamée depuis les phases finales des Jeux africains organisés à Rabat à l'issue desquels le Maroc a terminé troisième et obtenu la médaille de bronze.

"Depuis, les stages se sont enchaînés pour le Sept national avec un premier stage effectué au pays qui aura duré 45 jours avant de se rendre en Tunisie où huit matches ont été programmés au préalable dont un match officiel disputé contre l'équipe tunisienne, un des favoris de cette édition de la CAN et un autre non moins important contre la Libye", a-t-il indiqué.Pour parachever sa préparation, la sélection marocaine s'est rendue en Turquie pour un stage de six jours durant lequel le staff technique s'est attelé à peaufiner les derniers détails avant d'aborder l'échéance de Tunis, a encore ajouté M. Hanafi.

S'agissant des chances du Sept national dans la compétition, le responsable a estimé que le staff technique connaît assez bien les adversaires directs du Maroc, notamment, la sélection congolaise dont la majorité des joueurs évoluent au Royaume et plus particulièrement au sein du Wydad Smara.

Pour lui, le Maroc, le Congo et l'Algérie sont les trois prétendants principaux à la qualification dans le groupe D où figure également la Zambie."La sélection essaiera de négocier match par match et d'établir notre stratégie au fur à mesure que nous avançons dans la compétition", a fait savoir le président de la Fédération Royale marocaine de handball (FRMH).La Confédération africaine de handball (CAHB) a adopté une nouvelle formule pour cette 24ème édition, dont le vainqueur se qualifiera aux Jeux olympiques de Tokyo-2020.

Le rendez-vous tunisien, qui est également qualificatif au Championnat du monde Egypte-2021 (6 pays en plus de l'Egypte), regroupera seize nations réparties sur quatre groupes (A, B, C, D) qui joueront la phase de poules du 16 au 19 janvier. Pour cette édition, la CAHB a supprimé l'ancienne formule de compétition et a appliqué celle du Championnat du monde.Ainsi, à l'issue du tour préliminaire, les deux premiers de chaque groupe (A,B, C, D) se qualifieront à la deuxième phase du tournoi qui sera composée de deux poules. Les qualifiés des groupes A et B formeront la poule MI et ceux des groupes C et D constitueront la poule MII.Les résultats des équipes issues du même groupe au tour préliminaire seront pris en compte. Les rencontres du deuxième tour se disputeront les 20 et 22 janvier. Les deux premiers des poules MI et MII se qualifieront aux demi-finales prévues le 24 janvier, alors que la finale a été programmée pour le 26 du même mois.

Outre le Maroc, l'Algérie, le Congo et la Zambie, cette compétition continentale verra la participation de la Tunisie, championne d'Afrique en titre qui évoluera dans le groupe C avec le Cap Vert, la Côte d'Ivoire et le Cameroun, alors que l'Angola fait partie du groupe B aux côtés du Nigeria, du Gabon et de la Libye.Quant au groupe A, il comprend l'Egypte, la République Démocratique du Congo, la Guinée et le Kenya.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.