Maroc: Destruction de drogue et de produits de contrebande estimés à 190 millions de dirhams

Une grande quantité de drogue et de produits de contrebande, dont la valeur est estimée à 190 millions de dirhams, a été incinérée mercredi à Dakhla. Les drogues et produits de contrebande avaient été saisis au cours de plusieurs opérations effectuées par les différents services sécuritaires au niveau de la région de Dakhla-Oued Eddahab durant la période allant du 20 juillet au 26 décembre 2019, selon la Direction régionale des douanes de Dakhla.

Ainsi, l'incinération a concerné 16 tonnes et 218 kg de chira (résine de cannabis), 16 tonnes et 820 kg de tabac parfumé (maassel), 424.870 paquets de cigarettes, 7 kg de tabac à rouler, 63 comprimés psychotropes, 2,1 kg de tabac à priser (nefha) et 1,2 kg de cannabis (kif).

Cette opération a également porté sur 9.885 unités de produits médicaux, 10.155 unités d'appareils électroniques endommagés, 170 kg de cartes mères hors usage, 67 kg d'emballages pour téléphone et 58 kg de batteries pour téléphone endommagées, ainsi que des produits impropres à la consommation, dont 1.010 kg de thé, 885 kg de miel, 125 kg de riz, 48 kg de gingembre et 70 kg de gommes arabiques.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, l'ordonnateur des douanes à Dakhla, Taoufik Mohamed Abdouh, a indiqué que cette opération de destruction de quantités importantes de drogue et de produits avariés, saisies au cours d'une période ne dépassant pas les cinq mois, s'est déroulée sous la supervision du représentant du parquet près le tribunal de 1ère instance d'Oued Eddahab. Cette opération reflète de manière concrète l'efficacité et la mobilisation de l'ensemble des services sécuritaires composés de la douane, de la gendarmerie Royale, de la Sûreté nationale, et des différents services sécuritaires qui déploient de grands efforts en vue de lutter contre le trafic international de drogue et la contrebande, eu égard à ses conséquences néfastes sur l'économie nationale et sur la santé des citoyens, a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.