Ile Maurice: Blanchiment d'argent - Christelle Bibi coupable

Christelle Bibi a été reconnue coupable sous trois charges de blanchiment d'argent. La magistrate Navina Parsuramen a rendu son verdict, ce vendredi 17 janvier.

Le 21 janvier une date sera communiquée pour fixer une nouvelle date pour le réquisitoire.

Son procès pour blanchiment d'argent, dans le cadre de la saisie record de 135 kg d'héroïne, a débuté, jeudi 13 juin 2019, en cour intermédiaire.

Tony Riacca aurait remis un montant total de Rs 180 000 à Christelle Bibi en trois occasions. «Tony Riacca a expliqué sa participation dans la grosse saisie de drogue au port, où il avait impliquée l'accusée, en soutenant l'avoir remise une somme de Rs 40 000 et deux sommes de Rs 70 000 chacune», avait expliqué l'inspecteur Mohesh de la brigade anti-drogue des Casernes centrales, le témoin de la police.

«C'est une affaire impliquant Navind Kistnah et Peroomal Veeren. Madame Bibi avait confié qu'elle connaissait le dernier nommé mais nié avoir pris de l'argent de Tony Riacca», avait ajouté l'inspecteur Mohesh.

La sentence sera connue ultérieurement.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.