Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Les notables de Walikale recadrent le député Prince Kihangi

En réaction à la lettre du 13 janvier 2020 du député provincial, Prince Kihangi, adressée au Gouverneur du Nord-Kivu, la communauté de Walikale du secteur Wanyanga dénommée « BUNAKIMA » dit ne pas être concernée par les propos tenus par Prince Kihangi qui, selon elle, ont tendance à diviser les communautés du Nord-Kivu. Pour Bunakima, ces propos engagent d'une manière individuelle Prince Kihangi.

Dans sa lettre, Prince Kihangi dénonçait ce qu'il qualifie de » déséquilibre flagrant », dans la composition du cabinet du gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita qui, d'après Kihangi serait basée sur des considération tribales.

Dans une mise au point faite, le jeudi 16 janvier 2020 à Goma, la communauté Bunakima à laquelle appartient le député provincial Prince Kihangi, est montée au créneau pour fustiger les propos contenus dans cette lettre au gouverneur du Nord-Kivu. Pour le président de la communauté de Walikale du secteur Wanyanga, Eli Biteko Nzuki, ces propos sont de nature à diviser les communautés du Nord-Kivu et note que cette lettre n'engage que son auteur.

Contrairement aux allégations de Prince Kihangi qui accuse Carly Nzanzu de ne pas tenir compte de la représentativité des communautés dites « minoritaires » dans les institutions provinciales, Eli Biteko Nzuki affirme que le territoire de Walikale est largement représenté.

« Nous ne sommes pas d'avis avec la réaction de l'honorable Prince Kihangi et nous avons voulu faire savoir à l'opinion publique que sa position et ses propos n'engagent que lui et non la communauté« , précise Eli Biteko Nzuki, président de Bunakima. De son point de vue, Walikale est représenté à tous les niveaux dans les nominations faites par l'actuel Gouverneur du Nord-Kivu.

Des faits qui parlent

« La ministre provinciale en charge des Affaires sociales au Nord-Kivu, Docteur Fatuma Hassan est de Walikal;, le Commissaire général en charge des questions humanitaires au Nord-Kivu, Docteur Descartes Akilimali est également de Walikale ainsi que David Mwimbya, secrétaire exécutif adjoint de la province; le directeur de Cabinet du ministre provincial des Mines et Finances; Axel Mutiya et Patrick songe qui est dans le bureau d'études du Gouverneur. Toutes ces nominations prouvent combien le Gouverneur prend à coeur le territoire de Walikale et les exemples sont légions. C'est pourquoi nous, la communauté BUNAKIMA, ne voyons pas en quoi le Gouverneur est tribal comme l'a qualifié Prince Kihangi« , a renchéri Eli Biteko.

Pour le président de Bunakima, les revendications des filles et fils de Walikale auprès du gouverneur de province devraient se pencher plutôt aux problèmes de développement de ce territoire qui reste très enclavé.

Il a également plaidé pour la sécurité à Walikale et la réhabilitation du tronçon routier Goma-Sake-Masisi-Walikale qui sont les principales préoccupations des ressortissants de Walikale. Ainsi, demande-t-il au Gouverneur d'en faire son cheval de bataille durant son mandat.

Par ailleurs, la Communauté Bunakima de Walikale du secteur Wanyanga a promis de rencontrer le Gouverneur Kasivita discuter de toutes ces questions et dissiper tout mal entendu qu'a suscité la lettre de Prince Kihangi dans les réseaux sociaux et les médias locaux.

Les notables de Walikale projettent aussi une rencontre avec frère, Prince Kihangi pour, disent-ils, le ramener à la raison en vue d'un avenir meilleur du territoire de Walikale et de tout Nord-Kivu sans conflits communautaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.