Ile Maurice: Contrat de la CWA - Yousouf Ismaël de retour à la Commission anti-corruption

Yousouf Ismaël a été convoqué à la commission anti-corruption en fin d'après-midi d'hier, jeudi 16 janvier. L'ancien directeur de la Central Water Authority (CWA) revient une deuxième fois car l'enquête n'a pas encore été complétée.

Les questions des enquêteurs sont principalement dirigées vers un point clé : comment a-t-il pris sur lui la décision d'allouer un contrat alors que le Central Procurement Board et l'avis légal du Procurement Department de la CWA y étaient défavorables. Les enquêteurs soupçonnent qu'il y a connivence entre lui et le fournisseur.

Sera-t-il appelé à revenir à l'Independent Commission against Corruption (ICAC) ? Tout dépend de ses réponses, qui peuvent ouvrir la porte à d'autres questions ainsi que d'autres volets de l'enquête.

Cet interrogatoire «under warning» se tient dans le sillage de l'octroi d'un contrat de Rs 100 millions pour le remplacement de tuyaux, en 2017, pour la région de Ville-Noire Grand-Bel-Air. Yousouf Ismaël est soupçonné d'avoir commis une infraction à la Public Procurement Act. Le fournisseur à qui le contrat a été alloué n'était pas en mesure de fournir le type de tuyaux requis.

Avis négatif

L'ex-directeur de la CWA avait été appelé dans un premier temps à l'ICAC le jeudi 9 janvier. L'ICAC s'était intéressée aux procédures entourant l'allocation du contrat. Il avait été appelé à fournir des détails sur l'aval de ce contrat visant à permettre des travaux pour le remplacement de tuyaux.

Les enquêteurs disposent d'informations qu'il aurait été alloué à une société privée en dépit d'un avis légal négatif. Le conseil légal avait recommandé un nouvel exercice d'appel d'offres et l'annulation du précédent exercice mais la CWA a fait fi de cet élément.

L'enquête de l'ICAC dans cette affaire a commencé en 2019, avec les interrogatoires d'une dizaine d'employés de la CWA. Ceux de départements tels le procurement, le contract management, qui ont géré les contrats, et les techniciens, incluant les ingénieurs qui ont vérifié les tuyaux. Ces employés sont ceux qui ont participé aux différentes étapes du processus.

Départ de la CWA

La procédure de l'enquête de l'ICAC veut que les preuves soient récoltées à travers les témoins pour les confronter au suspect principal.

À savoir que Yousouf Ismaël a quitté la CWA pour prendre de l'emploi comme secrétaire général de la Chambre de commerce et d'industrie de Maurice, le 1er janvier 2020. Cet économiste de profession avait été nommé à l'organisme parapublic le 22 janvier 2016.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.