Ile Maurice: Détournement d'argent - Raj Gaya arrêté par l'ICAC

L'ancien membre banni de la Fédération mondiale de badminton (BWF), a été arrêté par l'Independent Commission against Corruption (ICAC), ce vendredi 17 janvier. Il est accusé de détournement de fonds et poursuivi sous le Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act.

Raj Gaya s'est présenté au tribunal de Rose-Hill à ce sujet aujourd'hui. Il a été libéré contre une caution de Rs 100 000. A sa sortie, il a eu pour seule déclaration que la presse avait déjà tout écrit.

L'ICAC lui reproche d'avoir détourné la somme de Rs 5 millions en devises étrangères de 2011 à 2017. Il a envoyé un e-mail à une fédération sud-africaine pour transférer l'argent sur son compte car il y avait un souci sur celui de la Mauritius Badminton Association.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.