Congo-Kinshasa: La police disperse la marche des militants de Lamuka

17 Janvier 2020

La Police nationale congolaise (PNC) a dispersé, à l'aide des gaz lacrymogènes, les militants de Lamuka qui étaient déjà ce vendredi 17 janvier matin dans la rue dans la commune de Matete à Kinshasa. La marche avait commencé après une messe organisée à la paroisse Sainte Famille de Masina. Le coordonnateur de Lamuka, Adolphe Muzito, et Martin Fayulu étaient en première ligne.

Cette marche, prévue officiellement pour éveiller les consciences contre la balkanisation de la RDC, n'a pas été autorisée par les autorités urbaines.

La police a procédé à quelques interpellations parmi les manifestants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.