Guinée: Ouverture de la campagne - Le vice président de l'UFR, Ibrahima Bangoura réagit

17 Janvier 2020

Les rections fusent partout comme ses pairs de l'opposition et de la société civile, le vice président de l'Union des forces républicaines, l'honorable Ibrahima Bangoura a réagi sur le décret du président Alpha Condé convoquant le corps électoral à la campagne pour les législatives du 16 février 2020, en République de Guinée.

Abordant ce sujet, le député de l'UFR a estimé que le chef de l'État guinéen Alpha Condé veut obligatoirement tenir ces élections pour s'offrir un troisième mandat en République de Guinée.

« Mon avis est que le président de la République, malgré les manifestations que le FNDC a organisé. Le FNDC regroupant les partis politiques de l'opposition, les acteurs de la société civile, les syndicats, (Alpha Condé nldr) s'en tête à faire ces élections pour permettre de s'offrir à un troisième mandat. Ce que nous condamnons fermement », déplore t-il.

Plus loin,il dira: « Vous s'avez, la situation dans laquelle nous vivons dans le pays ne permet pas non seulement que ces élections se tiennent maintenant, mais en plus les conditions dans lesquelles le récemment des électeurs a été fait ne permettent pas que l'on tienne ces élections ».

Dans cette même lancée, il n'a pas manqué de toucher la plait de ce récemment à travers les chiffres donnés par la CENI qui compte organiser une mascarade électorale.

« On a 12 millions d'habitants dans ce pays. Et le récemment électoral nous sort 8 millions 330 milles électeurs. Ce qui fait plus de 68% de la population en âge de voter maintenant. Alors que si on compare ce ratio par rapport aux autres pays voisins. Au Sénégal nous avons 41%, le Mali 39%, la Côte d'Ivoire 31%. Même les pays un peu plus loin de nous : nous avons le Togo qui a 41%, le Burkina 38% et le Bénin 40%. D'où la CENI tire ce ratio ? La Guinée serait sortie d'un autre monde que ce monde ouest africain ?

Tous ces pays Ouest africains que je viens de citer ont des ratios qui sont en deçà de 20 points par rapport au ratio de la Guinée. Vous voyez que cette mascarade électoral ne peut pas être la voie de l'opposition pour accompagner la commission du troisieme mandat », révèle le vice président de l'UFR Ibrahima Bangoura.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.