Maroc: Semaine nationale de l'artisanat - L'espace jeune public, un véritable cocon d'artisanat pour enfants

L'espace jeune public, aménagé à l'occasion de la 6ème édition de la Semaine nationale de l'artisanat (SNA) qui se tient à Marrakech, constitue un véritable cocon d'artisanat qui regorge d'activités enfantines, visant à présenter les métiers de l'artisanat dans un cadre éducatif imprégné d'une ambiance sympathique.

Mis en place à quelques pas de l'entrée du salon, cet espace devrait permettre aux parents de s'accorder un moment de tournée paisible dans les stands de la SNA, en confiant la garde de leurs enfants de 4 à 12 ans sur des créneaux de 1 à 2 heures maximums.

Pendant ce laps de temps, les enfants ne risquent pas de s'ennuyer. Pour préserver leur énergie et leur bonne humeur, le stand enfant est divisé en deux zones bien distinctes, un atelier "animation" avec une projection de capsules éducatives pour jeune public et un spectacle clown, et un atelier "apprentissage artisanal" avec des tutoriels de calligraphie, de peinture sur verre ou sur papier adapté afin de créer, peindre, colorier et dessiner, à l'image du soin porté aux matériaux utilisés, censés faciliter l'expression des enfants. S'exprimant d'un air innocent à propos de l'atelier d'apprentissage, Fatima Zahra Abouziane, une enfant de 8 ans, a indiqué à la MAP qu'elle a passé un bon moment éducatif dans la table de la calligraphie arabe après avoir appris à écrire la lettre "Kaf" d'alphabet arabe.

De son côté, Mohammed Said Benmchich, un peintre conceptuel et calligraphe, a mis en évidence la beauté exquise de la calligraphie arabe, déplorant que nombre d'enfants ne sont pas initiés à ce genre d'écriture durant leur scolarité. La calligraphie assume un rôle décoratif qui souligne parfois une forte dimension symbolique, a précisé M. Benmchich, notant que les bases de cet art sont "facilement maîtrisables" grâce à une pratique assidue de l'écriture.

En modulant les caractères, en les allongeant, les étirant ou les resserrant, cet art s'enseigne "d'une manière graduelle aux enfants qui sont bien réceptifs et intéressés par son apprentissage", a-t-il ajouté. Après une séance animée d'apprentissage, les enfants assistent ensuite à des tours de magie qui font leur joie, ou à des projections de films éducatifs qui présentent intelligemment la richesse culturelle du Maroc ou encore des histoires de leurs héros préférés.

Organisée à l'initiative du ministère du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale, à travers la Maison de l'artisan, cette édition de la SNA vise à construire une image de marque de l'artisanat marocain, faire de cet événement un espace de rencontres incontournable pour les artisans qui souhaitent mettre en valeur leurs créations, s'informer sur l'évolution des tendances et trouver de nouveaux débouchés, ainsi qu'aider à la commercialisation du produit tout en préservant et améliorant les revenus des artisans.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.