Madagascar: Îles Éparses - André Rasolo propose une sortie honorable à Rajoelina et Macron

Le Pr André Rasolo écrit actuellement un livre sur l'histoire politique de Madagascar.

Stand-by au niveau des négociations sur les îles Éparses. Le calendrier de la prochaine réunion de la commission mixte franco-malgache n'est pas encore fixé.

En attendant la deuxième réunion de la commission mixte franco-malgache qui devrait se tenir à Paris (France), des voix continuent de s'élever sur le sort des îles malgaches de l'Océan indien. L'ancien ministre André Rasolo, professeur de sociologie politique et enseignant à l'ENAM (Ecole Nationale d'Administration de Madagascar), où il dispense des cours aux élèves Administrateurs civils et Agents diplomatiques et consulaires, sort de son mutisme pour proposer une sortie honorable au président malgache, Andry Rajoelina, et son homologue français, Emmanuel Macron. « Les deux présidents de la République devraient sortir par la grande porte en maintenant le timing fixé depuis la rencontre qui a eu lieu entre eux au mois de mai 2019 », a souligné notre interlocuteur.

Avant d'expliquer « Comme il a été convenu à Paris, le président français Emmanuel Macron devrait être à Madagascar lors de la célébration du 60ème anniversaire de notre indépendance. Ce sera une occasion pour lui d'annoncer aux Malgaches que la France est prête à rétrocéder les îles Éparses à Madagascar. Et au président malgache de solliciter l'aide de la France pour la sécurisation et l'exploitation de ces îles ». D'après le Pr André Rasolo, il ne s'agit pas d'une cogestion. Il s'agit pour la Grande île de considérer la France comme un partenaire stratégique.

Négociations diplomatiques. Cet enseignant de sociologie politique estime que la France a l'expérience nécessaire pour sécuriser et exploiter les îles malgaches de l'Océan indien. « Les opérations de sécurisation et d'exploitation de ces îles doivent perdurer », a-t-il précisé.

Lui qui sortira, dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire de l'indépendance de Madagascar, un livre intitulé Regards sur la vie politique à Madagascar : de 1960 à 2019. A rappeler que la première réunion de la commission mixte franco-malgache s'est tenue à Andafiavaratra le 18 novembre 2019.

La délégation malgache, présidée par le premier ministre Christian Ntsay, était composée notamment du Pr Raymond Ranjeva (ancien vice-président de la Cour internationale de Justice de La Haye) ; du capitaine de vaisseau Jean-Edmond Randrianantenaina (directeur général de l'APMF) ; du vice-amiral Louis Antoine de Padoue Ranaivoseheno (secrétaire général du ministère de la Défense nationale) ; d'Eric Soloheriniaina (chargé d'études au ministère des Affaires étrangères) ; et du Dr Jacob Tehindrazanarivelo (expert en relations internationales).

Après cette première réunion, le gouvernement malgache a organisé les 9, 10 et 11 décembre 2019, au CCI Ivato, une concertation nationale sur les îles éparses. La résolution de cette concertation a été remise entre les mains du président de la République. « Les deux parties doivent toujours privilégier les négociations diplomatiques pour trouver une issue à ce problème », propose le Pr André Rasolo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.