Madagascar: Lutte contre les défrichements - « Une application effective des lois s'impose », dixit Ndranto Razakamanarina, le PCA de l'AVG

Les membres de l'AVG ont reboisé 600 plants d'arbres autochtones à Andasibe.

La plateforme des organisations de société civile œuvrant pour l'environnement Alliance Voahary Gasy (AVG) soutient l'initiative de l'Etat de procéder à un reboisement à grande échelle.

L'AVG va d'ailleurs participer à la campagne de reboisement national qui sera lancée le 19 janvier 2020. Et en attendant, cette institution a déjà mis en terre 500 jeunes plants d'arbres à Isoavina Ambanitsena en décembre 2019. Un reboisement de 600 autres plants d'arbres autochtones est également réalisé hier à Farahevitra dans la commune d'Andasibe avec la mobilisation de ses membres au niveau régional.

Parmi lesquels, on peut citer, entre autres, le SAF FJKM, l'Association Mitsinjo, l'ANAE, le GERP, l'ASITY et l'ACCE sans oublier les communautés et les autorités locales. Cette action entre dans le cadre de la célébration du 10e anniversaire de l'AVG.

A cette occasion, le PCA de l'Alliance Voahary Gasy, Ndranto Razakamanarina, a soulevé : « Reboiser 40 000 arbres par an est louable. Cependant, il ne faut pas oublier que Madagascar perd régulièrement au moins 100 000 ha de forêts naturelles par an. Une application effective des lois en vigueur s'impose ainsi pour lutter contre les défrichements, à l'instar des sanctions exemplaires à l'encontre des criminels environnementaux ».

Actions de développement. En outre, « des mesures d'accompagnement doivent être prises. Il s'agit notamment de la mise en œuvre des actions de développement durable et à grande échelle, qui permettent d'avoir des impacts positifs sur la réussite de la conservation de nos forêts », a-t-il ajouté.

Parmi ces actions de développement, on peut citer, entre autres, la réalisation des actions concrètes visant à assurer le développement socio-économique du Grand Sud pour éviter les migrations. « Il faut également définir une vraie vision sur la gestion durable des ressources naturelles tout en valorisant nos richesses en biodiversité », a enchaîné Ndranto Razakamanarina.

Et en revenant sur le reboisement national qui sera lancé dimanche, il a réitéré que l'AVG soutient l'initiative du ministère de tutelle tout en émettant toujours des remarques constructives afin de garantir sa réussite. Des membres de cette plateforme tels l'Association des Ingénieurs Forestiers de Madagascar et le SAF/FJKM ont d'ailleurs des expériences prouvées en matière de foresterie.

Entretien et suivi. A cet effet, « l'Alliance Voahary Gasy sollicite que les actions reboisements se fassent principalement durant le mois de décembre de l'année afin que les plants mis en terre puissent bénéficier des précipitations pendant toute la saison de pluie », selon toujours ses dires.

Par ailleurs, l'entretien et le suivi périodique de la croissance des plantes sont de mise. Il s'agit entre autres, du regarnissage et du démariage des plants ainsi que de la mise en place des pare-feux. « Cette action doit se faire pendant la saison sèche et s'étalera sur une période de 2 ans au moins. C'est une étape toute aussi importante qui mérite la mobilisation générale de toutes les parties prenantes », a enchaîné le PCA de l'Alliance Voahary Gasy.

Notons que c'est l'association Mitsinjo qui a mis à la disposition de l'AVG un site de reboisement. En tant que membre, elle prend en main l'entretien et le suivi de la croissance des plants mis en terre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.