Sénégal: Saint-Louis / Bilan de la campagne agricole 2019 dans la Vallée du fleuve - Aboubacry Sow, très satisfait des résultats et réalisations de la SAED

18 Janvier 2020

La campagne agricole a été satisfaisante pour toutes les saisons en 2019, au niveau de la Vallée du Fleuve Sénégal. Plus de 100.000 hectares y ont été emblavés au courant de cette année avec une production de plus de 480.000 tonnes de paddy. Annonce faite par le Directeur Général de la Société Nationale d'Aménagement et d'Exploitation des terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED) qui parle aussi de bonnes performances réalisées pour les spéculations avec 130.000 tonnes d'oignons, plus de 70.000 tonnes de tomates fraîches produites au niveau de la vallée. Aboubacry Sow s'exprimait en marge de leur cérémonie de présentation de vœux du nouvel an.

La SAED a une fois encore sacrifié à la tradition en organisant la cérémonie de présentation de vœux du personnel au Directeur Général de ladite institution. Une occasion saisie par le Directeur Aboubacry Sow pour dresser le bilan de la SAED et aussi jeter les bases des objectifs fixés pour l'année 2020. Un bilan qui a été positif au vu des résultats obtenus au courant de l'année 2019 dans la vallée du Fleuve Sénégal.

"Globalement, nous avons fait un bilan qui est très satisfaisant surtout en termes de mise en valeur parce que pour la première fois dans l'histoire de la SAED, nous avons eu à atteindre les 100.000 hectares cultivés dans la vallée du Fleuve Sénégal. Également, des performances ont été faites aussi bien pour le riz que pour les spéculations concernant la tomate ou l'oignon sans compter maintenant la percée des cultures comme la pomme de terre, la patate douce et le manioc qui se font de plus en plus dans cette zone", a renseigné Aboubacry Sow. Ainsi, ce sont plus de 480.000 tonnes de paddy qui ont été produites au cours de l'année 2019 entre l'hivernage et la contre saison chaude. "Et pour ce qui est de l'oignon, on a eu 130.000 tonnes d'oignons produits, c'est à dire que la vallée occupe la première place au niveau national en termes de production d'oignons .

S'agissant de la tomate, c'est plus de 70.000 tonnes fraîches qui ont été produites au niveau de la vallée", a-t-il ajouté. Il a aussi fait part des travaux entrepris par la SAED pour améliorer la qualité du service de l'eau en entretenant les axes hydrauliques par les travaux de curage portant sur plus de 30 kilomètres en plus aussi des programmes d'aménagement qui sont en cours et pour lesquels il y a eu presque 20 milliards FCFA qui ont été décaissés cette année pour faire de nouveaux aménagements, réhabiliter ceux qui étaient dégradés et réaliser aussi des pistes de production. Il s'y ajoute aussi l'accompagnement de l'État qui a mis à la disposition de la vallée presque 16 nouvelles moissonneuses batteuses en plus du programme indien qui a permis l'acquisition d'une quarantaine de tracteurs mis à la disposition des agriculteurs.

OBJECTIFS VISÉS POUR L'ANNÉE 2020

Il s'agira pour les responsables de la SAED de revoir d'abord leur façon de travailler avec les différents acteurs, pour reprendre les propos du Directeur Général de la SAED, Aboubacry Sow. "Nous sommes en train de réfléchir pour réorganiser notre dispositif et pour essayer aujourd'hui d'être plus ou moins les bras techniques des collectivités territoriales qui ont des difficultés pour avoir des ressources humaines et les ressources financières pour pouvoir conduire elles-mêmes leurs propres développement", a-t-il précisé.

En 2020, c'est presque 46 milliards FCFA qui seront investis dans la vallée du Fleuve Sénégal, à travers les partenaires tels que la Banque Mondiale avec le projet PDIDAS en plus d'autres programmes financés par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et l'Agence Française de Développement (AFD).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.