Congo-Brazzaville: La Société WINGWAH E&P appelée au respect des textes en vigueur

La mise en garde a été faite par le ministre des Hydrocarbures, Jean Marc Thystere Tchicaya à l'occasion d'une visite de travail qu'il a effectuée vendredi 17 janvier dans les installations de cette structure

Au cours de sa descente, le ministre a signifié que cette visite fait suite à un certain nombre de dysfonctionnements et entorses à la législation et à la réglementation en vigueur observés à travers la société WINGWAH E&P. Ainsi a-t-il expliqué, au-delà des rapports, qu'il est venu personnellement toucher du doigt la réalité de façon à prendre toutes les dispositions idoines en vue d'accompagner cette société et corriger ce qu'il y a à corriger.

« Je ne suis pas venu ici pour regarder des beaux bureaux de cette société et faire des beaux discours, la société WINGWAH E&P est, semble-t-il, confrontée à divers problèmes, notamment de qualité, d'hygiène, de sécurité et d'environnement ; d'enfouissement des déchets pétroliers, de conditions de travail des employés congolais, et celui de la pléthore du personnel chinois. Je ne vais pas porter de jugement de valeur aujourd'hui, l'administration va faire son travail sans complaisance, de façon à obliger cette société à respecter à la fois la législation, la règlementation en vigueur et tous les textes d'application pris sur le contenu local pour permettre de prendre soins des compatriotes qui évoluent dans cette société. Ainsi, si les choses ne s'améliorent pas, l'Etat prendra toutes les mesures possibles et en tirera des conséquences », a déclaré le ministre.

Pendant sa descente, le ministre a visité le centre de traitement du brut, le centre de traitement des déchets, quelques plates-formes, le site de versement du Bac 2-33 et Bac 7, le lieu de l'accident qui avait occasionné une perte en vie humaine, la base vie de cette société particulièrement sur les aspects catering.

La société WINGWAW E&P exploite le champ pétrolier de Banga Kayo situé dans le district de Tchiamba-Nzassi à quelques encablures de Pointe-Noire, elle produit environ 1500 barils par jour.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.