Togo: « L'effervescence de la présidentielle invite la CENI une proactivité », Tchambakou Ayassor

Chose promise, chose due. Depuis ce samedi matin comme promise, la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), institution organisatrice des élections au Togo, a ouvert grandement ses portes pour pouvoir accueillir autant de Togolais qui feraient le déplacement de son siège à Lomé.

Pour une première, cette instance organise à quelques semaines de la présidentielle de 2020, une journée portes-ouvertes pour se faire connaitre aux concitoyens togolais au nom desquels elle gère tout processus électoral.

Pour cette première, l'institution dirigée par Tchambakou Ayassor a décidé de s'ouvrir au public pour faire constater de visu ses démembrements, son fonctionnement et autres réalités qui échappent aux millions de populations togolaises. Dans son mot introductif de cette journée portes-ouvertes qui prend fin cet après-midi, le président de la CENI, pour ce qui est de la présidentielle dont le premier tour est prévu pour le 22 Février prochain semble comprendre l'effervescence autour de ce scrutin, et mesurer l'ampleur de la tâche qui est la leur.

« Cette effervescence qui à l'approche des élections agite toujours le landerneau politique et social, invite la CENI une proactivité sans laquelle la bonne exécution de sa mission dans la sérénité requise serait assurément une gageur », a-t-il analysé. Aussi a-t-il laissé entendre telle une invite, aux populations, « cette institution est sans nul doute la vôtre ... » et cette journée portes-ouvertes, vient donner, comme il est de tradition, « accès au public à des sites fermés ».

Di chemin parcouru jusqu'alors par cette institution de la République dont il a aujourd'hui la gestion, Ayassor se réjouit de ce que la CENI ait contribué de tout temps « à la paix sociale ».

Pour cette présidentielle, selon les informations communiqués, outre les stands à visiter par les populations, des thèmes sont développés durant les conférences prévues. Il s'agit par exemple de ceux portant sur : « Présentation de la CENI et ses démembrements », « Commission Electorale Nationale Indépendante du Togo : historique, enjeux et défis », « Rôle et responsabilité des partis politiques et de la société civile dans un processus électoral »...

Et entre autres intervenants il y aura le Professeur Essoham Batchana, Mme Agnélé Christine Mensah-Atoamne, professeur Ahadzi Nonou, prof Roger Danioué et Spéro Mahoulé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.