Angola: Le Président de la République consterné par la mort du nationaliste "Beto Van-Dúnem"

Luanda — Le Président de la République d'Angola, João Lourenço, a adressé vendredi un message de condoléances à la famille du nationaliste Carlos Alberto Van-Dúnem dit "Beto Van-Dúnem", décédé jeudi dernier, dans l'un des établissements de santé de Luanda.

"C'est avec une grande tristesse que j'ai pris connaissance du décès de votre bien-aimé Carlos Alberto Van-Dúnem, un nationaliste qui a consacré une grande partie de sa vie à la cause de la liberté et de l'indépendance de notre pays", a déclaré le Chef de l'Etat angolais dans un message de condoléances, parvenu vendredi à Angop.

L'homme d'État angolais a souligné que Beto Van-Dúnem était un patriote convaincu et intrépide dans la défense des nobles causes du peuple angolais qui, grâce à ses efforts et à ceux de ses compagnons du «Procès 50», a pu et continue de jouir de la liberté de la patrie angolaise.

"Je veux donc, au nom de ma famille et en mon nom, présenter à la famille endeuillée nos sentiments les plus émus et de solidarité, étant certain que cette perte irréparable continuera d'être douloureusement ressentie par la famille, par ses amis et tous ceux qui ont eu l'occasion de vivre avec lui et de profiter de ses connaissances", a-t-il souligné.

Beto Van-Dúnem s'est distingué dans le «Procès 50», un ensemble de trois processus politiques, débuté le 29 mars 1959, avec l'arrestation de plusieurs nationalistes angolais, et terminé le 24 août de la même année.

Né à Luanda, le 28 juillet 1935, il a été le premier ministre du Commerce, après l'indépendance de l'Angola, en novembre 1975.

Auparavant, il avait été directeur du Département de l'organisation de masses, qui avait pour mission de jeter les bases de la doctrine et des idéaux du MPLA et de les diffuser dans tout le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.