Congo-Brazzaville: Unikin - Thomas Luhaka amorce le processus de la reprise des activités suspendues

Le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU) a, dans une récente correspondance, invité le recteur de cette université de lui transmettre, dans les meilleurs délais, un projet de chronogramme en vue de la reprise des activités en son sein.

Les activités au sein de l'Université de Kinshasa (Unikin) restent toujours suspendues à la suite de la décision gouvernementale consécutive aux troubles du 6 au 7 janvier provoqués par la hausse des frais académiques. Alors que logiquement devraient commencer les travaux de réhabilitation des homes évacués aux fins d'identification des étudiants en règle, le ministre de l'ESU, Thomas Luhaka, s'attelle, d'ores et déjà, à la reprise des cours à l'Unikin. Les conséquences résultant de la suspension des activités au sein du site universitaire requiert une intervention immédiate afin de sauver ce qui peut l'être et, particulièrement, les étudiants n'ayant aucune famille d'attache à Kinshasa. Ils paient le lourd tribut de cette mesure prise, selon maints analystes, dans la précipitation sans en mesurer les conséquences.

En tout cas, pour le ministre Thomas Luhaka, les choses ne devraient plus traîner. Le 13 janvier, il avait reçu dans son cabinet de travail les membres du Conseil des partenaires de l'université de Kinshasa (Copa-Unikin). Ces structures et entités internes concernées devraient se concerter avec le recteur de l'Unkin pour examiner les modalités d'une reprise éventuelle des activités sur le campus. Dans la lettre adressée au recteur au lendemain de sa réunion avec les membres de Copa-Unikin, le ministre de l'ESU l'a enjoint à requérir auprès de ces structures et entités leurs avis techniques en vue de la normalisation rapide de la situation à l'Unikin. Toujours dans cette même correspondance, Thomas Luhaka a invité le recteur de l'Unikin de lui transmettre, dans les meilleurs délais, un projet de chronogramme en vue de la reprise des activités au sein du campus.

Rappelons que le président de la République, Félix Tshisekedi, avait reçu, dans la nuit du samedi au dimanche 12 janvier, une délégation d'étudiants de l'Unikin à qui il a réitéré les décisions prises lors du conseil des ministres. Le chef de l'Etat avait conditionné toute reprise des cours par l'identification des « vrais étudiants » afin de permettre une meilleure gestion de la masse estudiantine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.