Angola: Un secrétaire d'État veut plus de transparence dans la gestion publique

Lubango — Le secrétaire d'État au ministère de l'Intérieur chargé de l'Assurance technique, le commissaire Salvador Rodrigues, a exigé ce vendredi, à Lubango, de la part du nouveau commandant des services de protection civile et pompiers, José Catraio, une plus grande rigueur et transparence dans l'exercice de ses fonctions.

Le sous-commissaire des pompiers, Pedro José Catraio, qui avait auparavant occupé les mêmes fonctions de 2014 à 2018, dans la province de Huíla, remplace le sous-commissaire José Pinto, affecté à la province de Huambo où il occupera le même poste.

Selon le secrétaire d'État, l'actuel chef des pompiers à Huíla doit travailler avec zèle, surtout pour aider les personnes touchées par des catastrophes naturelles.

Il estime que pour relever ce défi, il est impératif que le nouveau commandant développe un travail de proximité et être à l'écoute de la population.

D'autre part, il a appelé à l'élaboration de politiques viables et concrètes avec les moyens et les ressources humaines disponibles, pour répondre à la demande de la population locale estimée à plus de 3 185 244 habitants.

Après avoir pris ses fonctions, Pedro José Catraio a déclaré que le principal défi de son institution serait d'installer des postes de protection civile dans toutes les municipalités pour faire face aux événements funestes, tels que les accidents de la route.

Le nouveau commandant des services de protection civile et pompiers de Huíla a été présenté aux membres du Conseil consultatif élargi du ministère de l'Intérieur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.