Congo-Kinshasa: Coopération - Le Canada va débloquer 56 millions USD pour appuyer le secteur de la santé en RDC

Le gouvernement canadien apporte à la République démocratique du Congo (RDC) une aide additionnelle de plus de 56 millions de dollars canadiens (42 855 120 millions USD) pour soutenir plusieurs activités dans plusieurs secteurs vitaux, particulièrement celles liées à la prévention, à la vaccination et au traitement du virus Ebola.

Le Canada va débloquer 56 millions de dollars à titre d'appui dans le domaine de la santé en République démocratique du Congo (RDC). C'est ce qui ressort de l'audience que le chef de l'Etat a accordée au ministre du Développement international du Canada, le mercredi 15 janvier, à la Cité de l'Union africaine. D'après Kavina Gould qui s'est exprimée à la presse au sortir de l'audience, cet argent constitue un appui à la réponse d'urgence à la maladie à virus Ebola qui sévit dans l'est du pays.

Déjà, la diplomate canadien a eu des séances de travail, sur le plan local, avec la coordination locale de la riposte contre cette maladie virale ainsi qu'avec les leaders communautaires en vue de se rendre compte des enjeux. « Le Canada est avec vous (RDC) pour essayer de rebâtir le système de santé qui a été touché ici par cette épidémie », a indiqué la diplomate canadien. Et de préciser : « Cette aide comprendra également un soutien aux soins de santé et en approvisionnement en eau potable. Elle comprendra aussi la fourniture d'abris et des services de protection ».

Le Canada ne s'arrête pas à ce niveau et compte aussi investir dans le domaine de l'éducation. Le ministre du développement international du Canada a indiqué que son pays a un projet en faveur des enfants congolais qui ne vont pas à l'école à la suite des conflits armés et l'insécurité. Et de poursuivre que des enseignements qui seront diffusés à la radio permettront à ces enfants de profiter du système éducatif.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.