Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - L'UDCN affûte ses armes pour 2023

Environ 7.000 nouveaux membres ont adhéré à l'« Union des démocrates pour la concorde nationale (UDCN) » au cours d'une grande cérémonie d'adhésion massive tenue, samedi 18 janvier 2020, dans le territoire de Rutshuru, chefferie de Bwisha, fief électoral de la députée nationale Maguy Rwakabuba, présidente nationale de l'UDCN, membre de l'AFDC-A dirigé par Néné Nkulu.

C'est au stade « Tata Mwami Ndeze Rugabo ll » de Rutshuru que la cérémonie s'est déroulée. Plusieurs milliers de personnes ont adhéré en masse à l'UDCN, convaincues par l'idéologie de ce parti dont la devise est : « Justice, Paix et Développement ». Elles sont aussi attirées par des actions de développement que Maguy Rwakabuba pose régulièrement dans cette partie du Nord-Kivu.

Profitant de ses vacances parlementaires, Maguy Rwakabuba, élue de Rutshuru et présidente nationale de l'UDCN, a communié avec sa base à qui elle adressé un message de paix, compte tenu de tueries et kidnappings à répétition dans cette contrée. « Je demande à tous ceux qui se solidarisent encore avec les groupes rebelles de quitter la forêt et de réintégrer la société. Cette réintégration sociale passe par des programmes de formation dans différents centres que nous avons disponibilisé dans le territoire de Rutshuru comme à Rubare. Cela va mettre fin à l'insécurité car, nous devons léguer à l'avenir un territoire de Rutshuru sans tuerie et sans kidnapping », précise-t-elle à la foule.

Face à la question de l'heure sur un probable projet de balkanisation du pays à partir de l'Est, Maguy Rwakabuba rassure à sa base qu'aucune portion de terre de la province du Nord-Kivu et de toute la RDC ne sera cédée aux ennemis de la paix. Cependant, elle appelle la population de Rutshuru de soutenir les Forces armées de la République démocratique du Congo dans le but, dit-elle, d'avoir un Rutshuru sans groupe de rebelles comme dans les années antérieures.

Cap vers 2023

Tout en remerciant cette population de l'avoir voté, lors des élections du 30 décembre 2018, et du travail fourni par la fédération provinciale de son parti, Maguy Rwakabuba exhorte les membres de l'UDCN à travailler en perspective des échéances électorales de 2023, avec l'objectif d'une représentativité maximale de l'UDCN dans les institutions du pays.

« Pendant mon séjour à Rutshuru, je vais consulter toutes les couches de la population pour s'imprégner des réalités du terrain face à tous les problèmes qui leur préoccupent, pour des meilleures solutions. Nous allons continuer à ratisser large pour que UDCN gagne d'avantage du terrain à Rutshuru et partout au pays », a indiqué Maguy Rwakabuba.

« En adhérant aujourd'hui au sein de l'Union des démocrates pour la concorde nationale, je vais ramener aussi mes proches pour qu'ils fassent la même chose afin qu'il y ait, d'ici 2023, aucune maison de Rutshuru sans UDCN », a confié un nouveau membre de l'UDCN, en provenance du village de Busanza.

Pour sa part, le président fédéral de l'UDCN au Nord-Kivu, Maitre Christophe Mabuye, entend conjuguer des efforts avec son équipe pour amener plus de gens à adhérer le parti durant l'année 2020.

Après avoir assisté et participé à la cérémonie d'adhésion symbolique de ses nouveaux membres du parti, Maguy Rwakabuba a convié la population de Rutshuru à un repas de famille, en guise d'échange de vœux pour le nouvel an, dans sa résidence située à Ntamugenga. Ce, en vue de consolider les liens patriotiques partagés au sein de l'UDCN.

Melis Boasi, Correspondant à Goma

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.