Gabon: Premier League - La sanction à nouveau confirmé pour Aubaméyang

19 Janvier 2020

Expulsé lors de la rencontre à Selhurst Park la semaine dernière après un tacle violent sur Max Meyer, Pierre-Emérick Aubaméyang et son club ont fait appel auprès de la Fédération Anglaise de Football pour alléger la peine du capitaine des Gunners. Mais l'appel a été rejeté.

A priori, le geste de Pierre-Emérick Aubaméyang n'était pas dangereux lorsqu'il a d'abord reçu le carton jaune de l'arbitre de la rencontre. Mais après analyse vidéo, Paul Tierney est revenu sur sa décision et a sanctionné le Gabonais par un carton rouge direct. Preuve que le tacle de PEA n'était pas maitrisé, et a touché à l'intégrité physique du joueur allemand. Par la même occasion, il a été suspendu pour trois matches, dont deux en championnat.

Les dirigeants d'Arsenal ont depuis le début de la semaine entamé des discussions pour voir dans quelle mesure la sanction de leur joueur pouvait être réduite. Mais c'est sans compter sur l'intransigeance de la Fédération qui ne badine pas avec les règles. L'appel a purement et simplement été rejeté mercredi dernier par la FA. Par conséquent, Aubameyang ne sera pas de la partie lors des deux prochains matches de championnat (face à Sheffield United et à Chelsea), ainsi que lors du déplacement face à Bournemouth en FA Cup, le 27 janvier prochain.

Après la nouvelle du maintien de la sanction, Mikel Arteta s'est exprimé sur le Dailymail en affirmant que "C'est vraiment dommage. C'est une vraie perte pour nous. Nous connaissons les intentions de PEA lorsqu'il joue, mais c'est vrai que sur ce tacle, il a mal évalué son geste. Mais pour moi, c'était une action accidentelle, sans aucune volonté de faire mal."

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.