Sénégal: Ngayokhème - Un financement de 13 millions pour des groupements de femmes

Ngayokhème — Au total, 13 groupements de femmes de la commune de Ngayokhème vont recevoir un financement de 13 millions de francs CFA, a annoncé, samedi, le maire de cette collectivité territoriale de la région de Fatick.

"D'ici mercredi 13 autres groupements composés de 200 femmes vont recevoir des financements d'une valeur de 13 millions de francs CFA grâce à l'Union des institutions mutualistes communautaires d'épargne et de crédit (U-IMCEC)", a dit Mbagnick Ndiaye.

Il s'exprimait lors d'une activité d'évaluation des financements octroyés à des femmes de sa commune depuis juillet dernier.

Partenaire de l'U-IMCEC, une institution de microfinance, la commune de Ngayokhème, "vise à travers ces financements une autonomisation des femmes rurales", a expliqué son maire.

"C'est pourquoi, a-t-il encore souligné, nous mettons l'accent sur les moyens financiers à mettre à la disposition de ces femmes pour qu'elles puissent mener des activités génératrices de revenus".

L'ancien ministre de l'Intégration africaine, du Nepad, et de la Francophonie, a relevé que ce financement est la deuxième tranche effectuée dans sa commune après une première qui a permis de financer au mois de juillet dernier 540 femmes de Ngayokhème issues de 43 groupements.

"Ce qui, a-t-il souligné, va nous amener pour ces deux tranches à une enveloppe globale d'environ 50 à 60 millions de francs CFA dégagés par cette institution de microfinance pour financer entre 700 à 800 femmes de la commune".

"Et nous continuons à chercher d'autres sources de financement", a promis Mbagnick Ndiaye, soulignant que l'objectif est de faire en sorte que la plupart des femmes de sa commune puissent avoir de quoi mener des activités génératrices de revenus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.