Congo-Kinshasa: Haro sur le tribalisme !

Pays des paradoxes, la RD Congo inaugure, depuis peu, un nouveau code du Vivre ensemble. Ses initiateurs, principalement recrutés dans la diaspora, inoculent à grosses doses le venin d'un tribalisme ravageur.

Surfez sur les réseaux sociaux et vous aurez la désagréable surprise de découvrir que des Congolais, comme vous, sont étiquetés soit «talibans», soit «pangistans», soit autre épithète ayant un rapport avec les origines tribales.

Sur place, ce discours nauséabond est occulté, à dessein ou inconsciemment, par la division enrobée dans l'effrayant emballage estampillé «balkanisation».

Faut-il booster de nouveau la croisade tribaliste ? N'ayons pas la mémoire courte. Ce pays a déjà expérimenté avec horreur les affres du tribalisme. C'est ici le lieu de rappeler que Mobutu Sese Seko, M'zee L.D. Kabila ont, avec patriotisme, marqué leur temps en résistant aux sirènes du démon du tribalisme.

Par contre, il est aujourd'hui inquiétant, à l'heure de l'Alternance politique, de constater que la meute des tribalo-djihadistes surgit là où on l'attendait le moins.

En embouchant les trompettes faisant le culte du tribalisme, ces Congolais de la diaspora ou de Kinshasa rendent un très mauvais service à la nation et à leurs propres parents. Parce que, en cas de pogroms, rien ne garantit la sécurité à tous les agresseurs. Eux-mêmes ou leurs parents y laisseraient la vie.

L'émergence d'une nouvelle République est-elle à ce prix-là ? Non. Alors, l'heure doit être à la recherche de l'unité, de la cohésion, de la mise en commun de nos intelligences, au-delà de nos origines tribales.

Faisons alors de nos 450 tribus un tremplin pour le développement de la RD Congo. Et non une force de destruction massive. En chœur, crions «Haro sur le tribalisme !»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.