Burkina Faso: Tiampagora (Comoé) - 9 morts dans un accident de la route

Un mini-bus communément appelé « Dina » a effectué une sortie de route le 17 janvier 2020 et causé la mort de 9 personnes sur-le-champ à Tiampagora, dans la Comoé. 14 autres ont été admises d'urgence au Centre hospitalier régional de Banfora, d'où deux des victimes, grièvement blessées, ont été par la suite évacuées au Centre hospitalier universitaire (CHU) Souro Sanon de Bobo.

En attendant la fin des enquêtes pour situer les causes de ce drame de la circulation survenu autour de 5h du matin à environ 6 km du village de Diarrabakoko et peu avant Tiampagora, les interprétations vont bon train, le chauffeur figurant parmi les blessés évacués au CHR de Banfora et son apprenti étant mort sur le lieu de l'accident survenu sur la RN7, axe Banfora-Niangoloko.

En effet, selon nos sources, le chauffeur du mini-car, qui a quitté Pouytenga la veille et se rendait en Côte d'Ivoire, a dû dormir au volant.

En tout cas, le chauffeur a dû commettre une imprudence, selon certains. Et d'autres de pointer du doigt sa somnolence. Car le véhicule a quitté la route puis a percuté un arbre qui l'a ensuite projeté dans le décor avec ses occupants. Les roues sont intactes et pas de traces de freinage, selon certains témoins.

A voir l'état de la Dina, elle roulait à très vive allure avant l'accident. Le bilan humain, très lourd, est de 9 personnes tuées sur-le-champ.

Les sapeurs-pompiers appelés au secours ont pu extraire 14 autres victimes qu'ils ont évacuées au CHR de Banfora. Parmi ces blessés, deux devaient être évacués au CHU de Bobo-Dioulasso, dont une petite fille qui voyageait avec sa maman, laquelle, malheureusement, est morte sur le coup.

En ce début d'année, et à tout moment d'ailleurs, l'on ne peut que recommander la plus grande prudence sur les routes.

Car, le 8 janvier dernier, c'est un car de la compagnie de transport TSR qui se renversait juste au niveau du pont de la Comoé à Diarrabakoko, à 25 km de Banfora sur le même axe, faisant 2 morts sur le champ et 26 blessés.

Ces deux drames survenus à des lieux distants d'à peine 7 km ont une similitude : ils se sont produits à l'aube et certains n'excluent pas comme cause la somnolence des conducteurs.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.