Angola: Le succès scolaire dépend des classes de transition, dit un secrétaire d'Etat

Luanda — La progression en classe de transition est l'une des conditions indispensables au succès scolaire des élèves dans les futures classes, a déclaré vendredi à Luanda le secrétaire d'Etat angolais à l'Enseignement préscolaire et général .

Monsieur Pacheco Francisco a souligné que le nouveau défi consistait à transmettre des messages, de façon claire et pratique, afin que les élèves connaissent l'importance du passage en classe de transition par différents niveaux.

S'exprimant lors de la clôture de la première Réunion technique de l'Enseignement général, le dirigeant a dit que ce message était également destiné aux enseignants qui font passer en classe supérieure des élèves qui pourtant désistent au courant de l'année scolaire.

Les professeurs approuvent cet acte par ignorance d'essence de la transition automatique de classe, a-t-il souligné.

Selon le dirigeant, le passage en classe supérieure requière un travail de conscience des administrateurs scolaires, des enseignants, des parents et des tuteurs, de façon à comprendre que l'Etat dépense beaucoup d'argent dans la construction des écoles et dans l'achat d'équipements nécessaires à leur fonctionnement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.