Congo-Kinshasa: Opération Kin Bopeto - Gentiny Ngobila tape du poing sur la table !

De nombreuses critiques négatives qui épinglent la réalisation chaotique du programme d'assainissement de Kinshasa (Kin Bopeto) sont arrivées aux oreilles du gouverneur. Gentiny Ngobila est passé à l'étape de la sanction et garde suspendue, l'épée de Damoclès au-dessus de la tête des bourgmestres défaillants.

Le lancement en grande pompe d'une vaste opération de salubrité, en présence du Chef de l'Etat, le 19 octobre 2019, ne laissait pas présager d'un échec constaté au fil des semaines dans toutes les communes de la capitale.

Tout laisse croire qu'il s'agirait d'une opération lancée à la hâte, sans une étude de faisabilité des organes spécialisés.

La question des moyens est souvent évoquée, mais ce n'est apparemment pas l'avis du Gouverneur de la ville, qui fustige plutôt une forme de laxisme dans le chef de ses collaborateurs.

Réunissant la semaine dernière les bourgmestres et autres responsables des quartiers, Gentiny Ngobila s'est montré particulièrement sévère, menaçant d'écarter de la gestion, tout responsable qui ne remplirait pas correctement ses tâches.

Des propos relayés, du reste, par son ministre provincial de l'Environnement, M. Didier Tenge Te Litho : « Que ça soit le chef de rue, le chef d'avenue, le chef du quartier, le bourgmestre et même moi-même, nul n'est à l'abri ».

Et les sanctions tombent déjà : le 9 janvier, quelques cadres de l'Hôtel de ville étaient suspendus de leurs fonctions, dont Yannick Kimbuta, directeur technique à la Régie d'assainissement de Kinshasa (RASKIN). Il lui est reproché notamment, la perception de « manière illégale » des fonds générés par les stations de transfert, l'utilisation abusive des engins d'assainissement et une « conduite fautive »altérant le bon fonctionnement de la RASKIN.

Afin de redresser la barre, des réunions d'évaluation seront organisées dans chacun des quatre anciens districts de Kinshasa. Des primes d'encouragement récompenseront ceux qui auront participé significativement à la réussite de l'opération Kin Bopeto alors qu'une sanction négative attend tous ceux qui s'illustreront en moins opérants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.