Congo-Kinshasa: «Comment attirer les congolais vers les livres?» - Claude Mpunga esquisse quelques pistes de solution

«Les ennemis du livre et les obstacles à la lecture se comptent en grand nombre ». C'est en ces termes que Claude Mpunga Yende introduit son ouvrage intitulé : «Comment attirer les congolais vers les livres ? », dans lequel il revient sur la problématique du faible nombre d'amoureux des livres au sein de la population congolaise.

Il y stigmatise, en effet, la part des facteurs qui sont à l'origine du manque de goût de lecture, pour établir les principes de base susceptibles d'assurer la promotion des techniques de lecture et, même, de donner quelques applications stratégiques.

En parcourant l'ouvrage, fort est de constater que tout est fait à dessein pour amener le congolais à cultiver et affiner son goût de lecture, à travers un vocabulaire abordable et très pratique facilitant ainsi la compréhension et l'appropriation du texte par tout lecteur.

Si les congolais ne lisent pas beaucoup, Claude Mpunga soutient que le handicap viendrait des délestages intempestifs dans différents coins des villes congolaises, si pas tous, du faible pouvoir d'achat des livres - s'il faut déjà mentionner que nombre de libraires ou des vendeurs aux étalages ne lisent pas eux-mêmes -, l'absence remarquable d'émissions thématiques sur le livre dans la grille de programme de nos nombreuses chaînes de radio et télévision, l'absence des livres à domicile, l'entourage formé des parents ou amis non-lecteurs et de tant d'innombrables raisons.

Se considérant comme « l'un des rescapés de cette situation préoccupante », l'auteur s'arme de sa plume pour porter ses réflexions à la connaissance du public et ainsi apporter un « changement radical à cette triste réalité.

Pour ce faire, l'ouvrage expose dans sa première section, les principes de base pour la promotion des techniques de lecture, en particulier, la précocité dans le contact des tout-petits enfants avec les livres par l'entremise des parents et enseignants, la familiarité avec le livre dans la vie quotidienne des congolais, la démystification, l'enrichissement, la variété dans les thématiques des livres et la complémentarité du livre qui ouvre le lecteur aux technologies de l'information et de la communication, telles que les ordinateurs, les tablettes, etc.

De plus, l'auteur aborde l'aspect selon lequel les professionnels du livre devraient travailler en synergie, en partenariat, plutôt que d'évoluer chacun dans son coin. Parmi eux, on compte notamment, les bibliothécaires, les journalistes, les archivistes, les éditeurs, les imprimeurs, les écrivains, les documentalistes et autres.

Du point de vue des stratégies de promotion de la lecture qui fait, normalement, l'objet de la deuxième section de ce livre, il propose des applications visibles sur le terrain, à l'image des concours, des clubs et foires de lecture, des applications à enrichir, telles que la création des bibliothèques proches des domiciles des habitants congolais, l'ouverture impérative des bibliothèques dans les écoles, l'installation des restaurants dans les bibliothèques et bien d'autres brillantes initiatives.

Prière donc aux lecteurs de ce bel ouvrage pratique de s'imprégner des idées qui y sont développées dans le but, soit d'affiner leur goût de la lecture, soit de contribuer à la culture du livre dans l'environnement des familles congolaises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.