Burkina Faso: Consolidation de la paix au pays

19 Janvier 2020

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, la secrétaire générale adjointe aux affaires politiques des Nations unies, Rosemary Dicarlo, le vendredi 17 janvier 2020 au palais de Kosyam.

Les Nations unies veulent assister et appuyer les efforts de paix et de stabilité au « pays des Hommes intègres ». Pour ce faire, la secrétaire générale adjointe aux affaires politiques de l'organisation, Rosemary Dicarlo, a été dépêchée au Burkina Faso pour s'enquérir de la situation du pays.

Reçue en audience, le vendredi 17 janvier 2020 à Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, elle a signifié que les questions de développement ont également fait partie des échanges.

« Durant mon entretien avec le président, je lui ai exprimé mes condoléances au gouvernement et au peuple du Burkina Faso. J'ai réitéré la condamnation des Nations unies concernant les attaques récentes contre les civils et les services de défense.

J'ai rassuré et réitéré l'engagement des Nations unies pour supporter et appuyer le gouvernement et le président pour promouvoir la paix, la sécurité et le développement », a-t-elle déclaré.

Mme Dicarlo a insisté sur l'engagement des Nations unies à continuer le travail effectué par les agences de développement ainsi qu'à travers la mise en œuvre d'une stratégie pour le Sahel.

A cet effet, la représentante des Nations unies dit avoir rencontré durant son séjour, les différents partenaires et les agences de l'institution concernée par les questions de développement.

Revenant sur les prochaines élections présidentielle et législatives, elle a invité toutes les parties prenantes à s'engager dans un processus pacifique, inclusif et libre en vue de consolider la paix.

Avant sa visite au Burkina Faso, la secrétaire générale adjointe aux affaires politiques des Nations unies a séjourné dans cinq pays : le Sénégal, la Guinée, la Guinée Bissau, le Niger et le Nigéria.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.